Quel avenir pour l'éducation secondaire en français?

En Colombie-Britannique, la rétention des élèves est un problème de taille pour le Conseil scolaire francophone. Les finissants sont quatre fois moins nombreux que la relève en maternelle. L'éducation secondaire en français est-elle menacée?


FORUM
Quel avenir pour l'éducation secondaire?

Des étudiants, des enseignants et intervenants de l'éducation et des parents discutent de cette problématique dans le cadre d'un forum animé par Julie Carpentier du Téléjournal Colombie-Britannique.


    • Éducation secondaire en français : les solutions
      Le Téléjournal / Colombie-Britannique

      Éducation secondaire en français : les solutions

      Vidéo -  Comment endiguer l'exode des élèves des écoles francophones? Si les technologies et les innovations pédagogiques rendent les écoles plus attirantes, la solution passe aussi par la
    • Éducation secondaire en français : les défis
      Le Téléjournal / Colombie-Britannique

      Éducation secondaire en français : les défis

      Vidéo -  Beaucoup élèves, au passage du primaire au secondaire, désertent les classes des écoles francophones et d'immersion pour d'autres programmes. Quelles sont les conséquences de cet exode?
    • Éducation secondaire en français : état des lieux
      Le Téléjournal / Colombie-Britannique

      Éducation secondaire en français : état des lieux

      Vidéo -  En Colombie-Britannique, une éducation scolaire en français est possible de la pré-maternelle à l'université. Mais rares sont ceux qui complètent ce parcours.
    • Quitter le CSF pour étudier en anglais : un choix pour certains étudiants
      Le Téléjournal / Colombie-Britannique

      Quitter le CSF pour étudier en anglais : un choix pour certains étudiants

      Vidéo -  L'abandon du programme francophone par les élèves du secondaire est un important défi pour le Conseil scolaire francophone. Certains adolescents choisissent d'étudier dans des écoles du
    • C.-B : les élèves quittent le CSF pour des écoles anglophones

      C.-B : les élèves quittent le CSF pour des écoles anglophones

      Le Conseil scolaire francophone (CSF) a du mal à retenir ses élèves du secondaire qui quittent le réseau pour s'inscrire dans des écoles d'immersion ou des établissements anglophones en
    • C.-B. : le baccalauréat international francophone affiche un succès mitigé

      C.-B. : le baccalauréat international francophone affiche un succès mitigé

      Depuis 2009, le Conseil scolaire francophone (CSF) propose le baccalauréat international, destiné aux diplômés du secondaire en Colombie-Britannique. En trois ans d'existence, le programme
    • Le baccalauréat international en Colombie-Britannique : succès et défis
      Le Téléjournal / Colombie-Britannique

      Le baccalauréat international en Colombie-Britannique : succès et défis

      Vidéo -  Depuis trois ans, le Conseil scolaire francophone de la C.-B. offre le baccalauréat international, un programme d'élite offert dans quatre écoles secondaires de la province. Cette initiative
    • Les élèves de l'école André-Piolat à Vancouver ne seront pas déplacés

      Les élèves de l'école André-Piolat à Vancouver ne seront pas déplacés

      Les étudiants de 10e, 11e et 12e année de l'École André-Piolat, au nord de Vancouver ne seront pas transférés à l'École Jules-Verne, comme le suggérait le Conseil scolaire francophone de la
    • Fin de l'enseignement secondaire à André-Piolat : les parents haussent le ton

      Fin de l'enseignement secondaire à André-Piolat : les parents haussent le ton

      L'association des parents d'élèves de l'École André-Piolat rejette formellement la proposition du Conseil scolaire francophone (CSF) de ne pas offrir de cours aux élèves de 10e, de 11e et de
    • Fin de l'enseignement secondaire à André-Piolat : les parents haussent le ton
      Le Téléjournal / Colombie-Britannique

      Fin de l'enseignement secondaire à André-Piolat : les parents haussent le ton

      Vidéo -  L'association des parents d'élèves de l'école André-Piolat rejette formellement la proposition du Conseil scolaire francophone (CSF) de ne pas offrir de cours aux élèves des 10e, 11e et 12e