Oscars 2013 : Vivez l'effervescence!

Argo couronné meilleur film aux Oscars

Jennifer Garner et Ben Affleck Ben Affleck et sa femme, Jennifer Garner

Argo, de Ben Affleck, a été couronné meilleur film, et deux Canadiens ont reçu des statuettes dimanche soir lors de la 85e cérémonie des Oscars.

En plus de remporter l'Oscar du meilleur film, Argo, un thriller politique sur la crise des otages en Iran, a été récompensé pour son montage et son scénario adapté. Fébrile, Affleck a entre autres remercié sa femme. L'Oscar du meilleur film a été présenté par Michelle Obama, en direct de la Maison-Blanche.

Deux Oscars pour des Canadiens

Deux Canadiens ont aussi été oscarisés. Mychael Danna a reçu la statuette de la meilleure trame sonore pour L'histoire de Pi, alors que http://scoop.radio-canada.ca/Content/images/pixel.gifJim Erickson a été récompensé, avec son collègue Rick Carter, pour les décors du film http://scoop.radio-canada.ca/Content/images/pixel.gifLincoln. Erickson n'était malheureusement pas sur place pour recevoir le prix, se remettant d'un accident vasculaire cérébral (AVC).

Surprise de la soirée, l'Oscar du meilleur réalisateur a été remis à Ang Lee pour L'histoire de Pi. Le film, basé http://scoop.radio-canada.ca/Content/images/pixel.gifsur un roman du Canadien Yann Martel, a aussi reçu l'Oscar de la meilleure photographie et celui des meilleurs effets visuels. Le réalisateur d'origine taïwanaise a louangé l'auteur pour un roman qu'il a qualifié d'« incroyable » et d'« inspirant ».

Pas de chance pour les Québécois cependant. L'Oscar du meilleur film en langue étrangère a échappé à Rebelle, de Kim Nguyen. Il a été remis à Amour, de Michael Haneke. La statuette du meilleur court métrage de fiction a quant à elle échappé à Yan England et à son film Henry. C'est plutôt Curfew, de Shawn Christensen, qui a été récompensé dans cette catégorie.

Record pour Daniel Day-Lewis

Daniel Day-Lewis Daniel Day-Lewis  Photo :  John Shearer

L'actrice Jennifer Lawrence, 22 ans, a été couronnée meilleure actrice pour son rôle dans Le bon côté des choses. Elle a trébuché en montant sur scène, mais s'est reprise avec humour au cours de ses remerciements. Daniel Day-Lewis a été couronné meilleur acteur pour son rôle dans Lincoln. Il a ainsi établi un record : c'est le seul acteur à avoir remporté l'Oscar dans cette catégorie trois fois.

Christoph Waltz a récolté le premier Oscar de la soirée, celui du meilleur acteur de soutien, pour son rôle danshttp://scoop.radio-canada.ca/Content/images/pixel.gif Django déchaîné. Il s'agit de son deuxième Oscar dans cette catégorie. Il en avait reçu un en 2009 pour son rôle dans un autre film de Quentin Tarantino, Inglorious basterds. Anne Hathaway à quant à elle remporté la statuette de la meilleure actrice de soutien pour son rôle dans Les misérables.

Quentin Tarantino a été récompensé pour le scénario original de son film Django déchaîné.

L'animateur Seth MacFarlane fait grincer les dents

Par ailleurs, l'hôte de la 85e cérémonie des Oscars, Seth MacFarlane, a fait sourciller le gratin du cinéma américain.

Le créateur de la série Family guy et du film Ted, qui en était à sa première animation aux Oscars, semblait inconfortable pendant les premières minutes de la cérémonie. Il n'a pas hésité à faire des blagues sur la violence conjugale et les poitrines nues des actrices.

Seth MacFarlane à l'animation des Oscars Seth MacFarlane à l'animation des Oscars  Photo :  Chris Pizzello

MacFarlane a qualifié le film le plus récent de Quentin Tarantino, Django déchaîné, d'histoire d'homme qui se bat pour ravoir sa femme, cible d'une violence insensée. En d'autres mots, a-t-il poursuivi, c'est un film que Chris Brown et Rihanna devraient voir ensemble. Le chanteur a en effet tabassé sa copine il y a quatre ans, mais ils se sont remis en couple depuis.

L'animateur a paru plus à l'aise une fois son numéro d'ouverture terminé. Il avait, pour l'occasion, fait appel à William Shatner, icône de Star Trek et originaire de Montréal, dans un sketch où l'acteur devait tenter de sauver MacFarlane de lui-même. L'hôte s'est ensuite lancé dans un numéro technique de danse et de chant mettant en vedette plusieurs célébrités.

La soirée s'est poursuivie en musique avec un hommage soulignant les 50 ans des films de James Bond et un numéro mettant en vedette les comédies musicales, dont Chicago et Les misérables.

Adele a interprété Skyfall, chanson qui lui a valu un trophée au cours de la cérémonie. Quant à Barbra Streisand, elle a chanté aux Oscars pour la première fois en 36 ans. Elle a interprété The way we were, en hommage aux figures du cinéma décédées dans la dernière année.

Les lauréats

Meilleur film : Argo

Meilleure actrice : Jennifer Lawrence (Le bon côté des choses)

Meilleur scénario original : Quentin Tarantino (Django déchaîné)

Meilleur scénario adapté : Chris Terrio (Argo)

Meilleure chanson originale : Skyfall, d'Adele

Meilleure trame sonore : Mychael Danna (L'histoire de Pi)

Meilleurs décors : Rick Carter et Jim Erickson (Lincoln)

Meilleur montage : William Goldenberg (Argo)

Meilleure actrice de soutien : Anne Hathaway (Les misérables)

Meilleur montage de son : Paul N.J. Ottosson (Opération avant l'aube) et Per Hallberg et Karen Baker Landers (Skyfall)

Meilleur mixage de son : Andy Nelson, Mark Paterson et Simon Hayes (Les misérables)

Meilleur film en langue étrangère : Amour, de Michael Haneke

Meilleur documentaire : Searching for Sugar Man, de Malik Bendjelloul et Simon Chinn

Meilleur court métrage documentaire : Inocente, de Sean Fine and Andrea Nix Fine

Meilleur court métrage de fiction : Curfew, de Shawn Christensen

Meilleurs maquillages et coiffures : Lisa Westcott et Julie Dartnell (Les misérables)

Meilleure création de costumes : Jacqueline Durran (Anna Karénine)

Meilleurs effets visuels : Bill Westenhofer, Guillaume Rocheron, Erik-Jan De Boer et Donald R. Elliott (L'histoire de Pi)

Meilleure photographie : Claudio Miranda (L'histoire de Pi)

Meilleur film d'animation : Brave, de Mark Andrews et Brenda Chapman

Meilleur court métrage d'animation : Paperman, de John Kahrs

Meilleur acteur de soutien : Christoph Waltz (Django déchaîné)

Texte : Audrey Bourget avec La Presse Canadienne

En complément

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.