Les enjeux du gaz de schiste en Atlantique


L'industrie du gaz de schiste soulève bien des questions en Atlantique où plusieurs entreprises effectuent déjà des travaux exploratoires. La population s'interroge sur l'emplacement et l'importance des gisements. Plusieurs collectivités craignent la tenue de forages dans leur voisinage et les opposants à cette industrie organisent des manifestations retentissantes. De leur côté, les promoteurs du gaz de schiste voient dans cette ressource naturelle une occasion de croissance et d'enrichissement à ne pas manquer pour la province.

Radio-Canada Acadie vous propose des reportages et des textes d'actualités pour prendre la mesure de la percée du gaz de schiste en Atlantique. 

    • Le moratoire au N.-B. n'aura pas d'impact économique, selon Fredericton

      Le moratoire au N.-B. n'aura pas d'impact économique, selon Fredericton

      Le ministre des Mines et de l'Énergie du Nouveau-Brunswick, Donald Arseneault, dit être convaincu que le moratoire sur la fracturation hydraulique n'entraînera pas de conséquences négatives
    • Plaintes du public relatives à la GRC : les commissaires rencontrent les citoyens du comté de Kent

      Plaintes du public relatives à la GRC : les commissaires rencontrent les citoyens du comté de Kent

      La Commission civile d'examen et de traitement des plaintes relatives à la GRC est de passage au Nouveau-Brunswick pour rencontrer la population du comté de Kent.
    • L'exploitation du gaz de schiste continue de diviser l'opinion des Néo-Brunswickois

      L'exploitation du gaz de schiste continue de diviser l'opinion des Néo-Brunswickois

      Un nouveau sondage de la firme haligonienne Corporate Research dévoile que les Néo-Brunswickois sont tout aussi susceptibles d'appuyer l'exploitation du gaz de schiste dans la province qu'à
    • Le Nouveau-Brunswick présente son moratoire sur la fracturation hydraulique

      Le Nouveau-Brunswick présente son moratoire sur la fracturation hydraulique

      Le gouvernement libéral de Brian Gallant, au Nouveau-Brunswick, annonce le moratoire qu'il entend imposer sur la fracturation hydraulique dans la province.
    • Autre offensive anti-gaz de schiste au N.-B.

      Autre offensive anti-gaz de schiste au N.-B.

      À l'aube du dépôt du moratoire sur le gaz de schiste au Nouveau-Brunswick, des militants s'inquiètent de l'étendue d'une telle législation.
    • Un nouveau livre suggère au N.-B. de vanter « la culture du gaz naturel »

      Un nouveau livre suggère au N.-B. de vanter « la culture du gaz naturel »

      Le Nouveau-Brunswick doit continuer à explorer tous les aspects liés à l'exploitation du gaz de schiste sur son territoire pour comprendre les répercussions d'une industrie qui aurait le
    • Fracturation hydraulique : Saint-Jean nie s'être engagée à traiter les eaux usées

      Fracturation hydraulique : Saint-Jean nie s'être engagée à traiter les eaux usées

      Au Nouveau-Brunswick, le maire de Saint-Jean, Mel Norton, nie s'être engagé à ce que les eaux usées lors de la fracturation hydraulique soient traités dans sa ville, comme laissé entendre le
    • Moratoire au N.-B. : l'industrie en mode attente

      Moratoire au N.-B. : l'industrie en mode attente

      L'industrie gazière prend son mal en patience en attendant que le nouveau gouvernement provincial rende sa décision concernant un moratoire sur la fracturation hydraulique.
    • Le premier ministre du N.-B. change sa manière de parler de fracturation

      Le premier ministre du N.-B. change sa manière de parler de fracturation

      Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, affirme qu'il s'oppose toujours à la fracturation hydraulique, mais il est moins certain sur d'autres méthodes de fracturation.
    • Émeute de Rexton : Elsipogtog se souvient

      Émeute de Rexton : Elsipogtog se souvient

      La communauté autochtone d'Elsipogtog, au Nouveau-Brunswick souligne vendredi le premier anniversaire de l'émeute de Rexton.

En profondeur

Alors que l'exploration pour trouver du gaz de schiste continue de susciter la colère en Atlantique, notre collègue Nicolas Steinbach s'est rendu aux États-Unis pour constater l'impact économique de cette ressource