Un troisième député pour Québec solidaire

Suivez nos journalistes sur le terrain

Le compte rendu de Jean-Sébastien Cloutier

Manon Massé fait son entrée à l'Assemblée nationale et devient la troisième députée de Québec solidaire. Elle a remporté une courte victoire de 91 voix, dans la circonscription de Sainte-Marie-Saint-Jacques, à Montréal, devant la libérale Anna Klisko.

Il s'agit d'une nouvelle percée pour la formation de gauche dans la région métropolitaine.

Quant au député sortant, le péquiste Daniel Breton, il a terminé en troisième place.

Andrés Fontecilla et Françoise David Andrés Fontecilla et Françoise David  Photo :  PC/Sean Kilpatrick

« Un passage douloureux »

Même si QS augmente sa députation, l'élection d'un gouvernement libéral majoritaire est qualifiée de « grave » et de « surréaliste » par la co-porte-parole Françoise David.

Réélue dans Gouin, dans la métropole, Mme David dit comprendre la peine et la colère des progressistes découragés par le retour du Parti libéral au gouvernement.

Selon elle, il faut rebâtir un « véritable mouvement souverainiste » ancré dans des valeurs de gauche telles que l'écologie, la laïcité et l'égalité homme-femme.

« Ce sera un passage douloureux pour le Québec », a pour sa part admis M. Khadir, lors d'un point de presse au rassemblement du parti, à Montréal.

Françoise David a également souligné le fait que le PLQ formera un gouvernement majoritaire, mais avec 40 % des voix.

« Encore une fois, notre mode de scrutin vient fausser complètement la joute électorale. » — Françoise David

Le co-porte-parole Andrés Fontecilla a pour sa part perdu dans Laurier-Dorion, derrière le libéral Gerry Sklavounos.

En complément