Voter sur le campus, une première au Québec

Suivez nos journalistes sur le terrain

Les étudiants pourront voter dans leur collège ou leur université quelques jours avant les élections du 7 avril, grâce à une nouvelle mesure mise en place par le Directeur général des élections du Québec pour inciter un plus grand nombre de jeunes de 18 ans et plus à voter.

Un reportage d'Anne-Louise DespatieTwitterCourriel

Les 28 mars, 1er, 2 et 3 avril, il y aura des bureaux de scrutin dans 175 établissements d'enseignement. Des cégeps, des universités, mais aussi des centres de formation professionnelle.

Pour les étudiants provenant de l'extérieur, il s'agit d'un vote anticipé permettant aussi de voter dans leur circonscription d'origine s'ils le désirent.

L'accessibilité est importante, car il s'agit de l'un des principaux freins à la participation des jeunes au vote, constate l'Institut du Nouveau Monde (INM), qui a étudié la question.

« Le fait d'installer des bureaux de scrutin dans les collèges, universités et centres de formation professionnelle est certainement une bonne façon d'encourager la participation des jeunes », dit Geneviève Baril, directrice du développement des compétences et de la mobilisation citoyenne à l'Institut.

Mais il ne faudrait pas oublier, dit-elle, les autres jeunes qui ne sont plus aux études. C'est pour cela que l'INM recommande aussi la mise en place d'un cours obligatoire d'éducation citoyenne en troisième secondaire.

Après le printemps érable, le taux de participation au vote des jeunes de 18 à 24 ans est passé de 36 % en 2008 à 62 % aux élections de 2012.

« Les enjeux qui rejoignent les jeunes sont susceptibles de les faire voter davantage. Or, cette fois-ci, je n'ai pas l'impression que les enjeux de la campagne les intéressent beaucoup. Ça risque d'être malheureusement un autre frein à la participation des jeunes. » — Geneviève Baril

Selon l'INM, il y a une autre difficulté : le taux de participation aux élections rapprochées est généralement plus bas. Les jeunes de 18 à 24 ans ont voté à 54 % aux élections provinciales de 2007, mais leur taux de participation a fondu à 36 % lorsque le gouvernement Charest a déclenché des élections l'année suivante, en 2008.

Avoir 18 ans pendant la campagne électorale

La liste électorale est basée sur les données de la Régie de l'assurance maladie du Québec. En principe, elle inclut aussi les nouveaux électeurs qui auront 18 ans d'ici le 7 avril. Donc tous ceux et celles qui sont nés entre le 5 mars et le 7 avril 1996 devraient être inscrits sur la liste. Pour vérifier l'inscription sur la liste électorale, il suffit d'aller sur monvote.qc.ca