Un candidat du PQ se retire après avoir partagé une photo anti-islam

Suivez nos journalistes sur le terrain

La photo publiée par le candidat péquiste Jean Carrière La photo publiée par le candidat péquiste Jean Carrière  Photo :  Facebook

Jean Carrière retire sa candidature pour le Parti québécois dans LaFontaine, après avoir confirmé la publication sur sa page Facebook d'une photo anti-islam. Son profil personnel a été désactivé du réseau social mercredi soir et son compte Twitter est inaccessible.

Un texte de Thomas GerbetTwitterCourriel

En entrevue à Radio-Canada, Jean Carrière s'est souvenu qu'il avait publié la photo d'une femme qui fait un doigt d'honneur à côté de l'inscription « Fuck Islam ». La publication date du 26 janvier 2014. « C'était sûrement une photo de féministe » a dit le candidat péquiste.

Question : Vous l'auriez partagée parce que c'était féministe?

Réponse : « Tout à fait. »

Question : Donc, vous souvenez-vous avoir partagé cette photo que vous qualifiez de « féministe »?

Réponse : « Oui. »

Le candidat dans LaFontaine avait des souvenirs moins clairs de la publication de photos de Marine Le Pen ou de vidéos qui critiquent l'islam : « Ça fait longtemps, ça », a-t-il expliqué, avant d'ajouter qu'il était « pro-charte [des valeurs] » et que « c'était par rapport à la période où on discutait beaucoup de la charte ».

Jean Carrière prétend que son compte a été piraté : « Il a été désactivé et réactivé. »

L'auteur des captures d'écran est un professeur de philosophie du Cégep de Jonquière, Sébastien Lévesque. Il reconnaît qu'il milite pour le Parti libéral du Québec, mais affirme que cette capture d'écran n'a pas été truquée. Il dispose par ailleurs d'autres captures d'écran où Jean Carrière aurait notamment écrit : « Vive Marine Le Pen » et publié une photo de la présidente du Front national français. « Il y a des mois que des publications du genre pullulent sur mon mur », dit-il.

La circonscription de LaFontaine, dans l'extrême nord-est de Montréal, a été remportée par le libéral Marc Tanguay avec 59 % des voix en septembre 2012. Ce dernier est souvent apparu dans les médias ces derniers mois pour parler de la charte des valeurs.

Message de Jean Carrière

Après l'annonce de son retrait, l'ex-candidat a publié un message sur sa nouvelle page Facebook. Il y critique le travail des médias, et se plaint d'être à son tour victime d'insultes sur les réseaux sociaux. « On m'a traité de xénophobe, de nègre de service, de raciste ». Il explique qu'il n'était pas dans son intention de blesser quiconque et que la photo controversée, il l'avait partagée par « dégoût de certains pratiques religieuses qui oppriment les femmes et les hommes ». L'homme d'origine rwandaise explique avoir été lui-même victime de violences en raison de la religion.

Le candidat péquiste dans Argenteuil, Roland Richer, a par la suite écrit un message d'appui à Jean Carrière sur Facebook.