En route vers la présidentielle américaine

Jeb Bush se rallie à Ted Cruz chez les républicains

Reuters
Jeb Bush (gauche) et Ted Cruz (droite) Jeb Bush (gauche) et Ted Cruz (droite)  Photo :  Montage (Reuters)

L'ex-candidat à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle américaine Jeb Bush a apporté mercredi son soutien à Ted Cruz, expliquant que le sénateur du Texas incarnait pour le parti la meilleure chance de remporter le scrutin de novembre.

Dans un communiqué, l'ancien gouverneur de Floride a présenté Ted Cruz comme un conservateur qui a fait la preuve de sa capacité à convaincre les électeurs et à remporter des primaires.

« Il y a quelque chose de cassé à Washington et la seule manière, pour les républicains, d'espérer pouvoir regagner la Maison-Blanche et replacer notre nation sur une voie meilleure consiste à soutenir un candidat capable d'expliquer comment des politiques conservatrices aideront les gens à progresser et à concrétiser tout leur potentiel », a dit Jeb Bush.

« I wanted you all to be the first to know that today I am endorsing Ted Cruz for President. Ted is a consistent,... » — 

Fils et frère d'ex-présidents, Jeb Bush, âgé de 63 ans, s'est retiré de la course à l'investiture après une lourde défaite en Caroline du Sud le 20 février.

L'annonce de son soutien à Ted Cruz intervient alors que la direction du Parti républicain peine à barrer la route à Donald Trump, qui fait la course en tête en menant une campagne de dénonciation de l'« establishment » de Washington.

Alors que le gouverneur de l'Ohio, John Kasich, le troisième candidat encore en lice, semble distancé, Ted Cruz apparaît de fait comme le seul encore capable de réunir un nombre suffisant de délégués d'ici à la convention républicaine de juillet pour priver le magnat de l'immobilier de l'investiture.

Ted Cruz a remporté mardi la primaire de l'Utah alors que Donald Trump s'imposait largement en Arizona. Il est néanmoins très loin derrière en nombre de délégués.

Chez les démocrates, Hillary Clinton a remporté la victoire en Arizona, tandis que Bernie Sanders a gagné dans l'Utah et l'Idaho.

Dans son communiqué, Jeb Bush critique sévèrement Donald Trump en expliquant que les électeurs républicains doivent surmonter « la division et la vulgarité » que l'homme d'affaires a instillées dans le débat des primaires, « sinon nous perdrons certainement nos chances de battre le candidat démocrate et de revenir sur les échecs politiques du président Obama ».

« Pour gagner, les républicains doivent faire de cette élection l'occasion de proposer des solutions aux nombreux défis auxquels nous sommes confrontés, et je crois que nous devons voter pour Ted, car c'est précisément ce qu'il fera », conclut Jeb Bush.