Corée du Nord : l’escalade

La Corée du Nord a repris la production de plutonium

Radio-Canada avec Agence France-Presse et BBC
Kim Jong-un, le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un, le dirigeant de la Corée du Nord  Photo :  Reuters

La Corée du Nord a bel et bien repris la production de plutonium au complexe nucléaire de Yongbyon, comme elle l'avait annoncé en septembre dernier, selon le coordonnateur du renseignement américain, James Clapper.

« Nous estimons que la Corée du Nord a fait fonctionner son réacteur suffisamment longtemps pour pouvoir commencer à recueillir le plutonium d'ici quelques semaines ou mois », a-t-il expliqué dans son rapport annuel sur l'évaluation des menaces mondiales publié mardi.

Il affirme également que la Corée du Nord a entrepris de développer un missile nucléaire de longue portée qui pourrait menacer directement les États-Unis.

À plusieurs reprises, Pyongyang a montré publiquement ce missile, appelé KN08, sans toutefois l'avoir testé en vol, rappelle le rapport.

Dimanche dernier, la Corée du Nord a lancé une fusée à longue portée qui, dit-elle, transportait un satellite.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a dénoncé ce projet, estimant qu'il s'agissait d'un test de missile à longue portée, en infraction avec les sanctions de l'ONU qui interdisent à la Corée du Nord l'usage de la technologie balistique.

En conséquence, le Pentagone a fait savoir qu'il souhaitait déployer rapidement en Corée du Sud le système américain de défense antimissile THAAD.

James Clapper coordonne les 17 agences de renseignement américaines, dont la CIA (Central Intelligence Agency), la NSA (National Security Agency) et le DIA (Defense Intelligence Agency). Il est le principal conseiller du président américain en matière de renseignement.