En route dans ma Bricklin

HYPERLIENS


Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes



Pour certains, la Bricklin SV-1 fut un fiasco politique et financier. Pour d'autres, une véritable légende. Il n'en demeure pas moins que la Bricklin est toujours bien ancrée dans l'imaginaire des Canadiens.

Après s'être bâti une renommée dans le domaine automobile en tant qu'importateur de la marque Subaru en Amérique du Nord, le jeune homme d'affaires américain Malcom Bricklin caresse un rêve : créer une voiture sport ultra-sécuritaire, munie de portes papillon, qui porterait son nom.

Richard Hatfield, alors premier ministre de la province du Nouveau-Brunswick, est séduit par le projet, qu'il perçoit comme une occasion de diversifier l'économie la province.

Des problèmes de liquidités et de fiabilité de la voiture viendront toutefois mettre fin à l'aventure en 1975, moins de deux ans après le début de la production.

    • La Bricklin inspire toujours des passionnés de l'automobile
      Le Téléjournal / Acadie (PAS BON)

      La Bricklin inspire toujours des passionnés de l'automobile

      Vidéo -  La Bricklin SV-1, fabriquée à 33 000 exemplaires au Nouveau-Brunswick dans les années 70, demeure une passion pour de nombreuses personnes. Reportage d'Éric Perron.