Explorez la Manif d'art sous toutes ses formes

À ne pas manquer

  • 3 mai au 1er juin : Espace 400e - Bell

    L’exposition du Lieu central

  • 18 mai : quartier St-Jean-Baptiste

    Visite guidée sur le thème de la résistance

  • 24, 25 mai et 1er juin : quartier St-Roch

    Visite guidée sur le thème de la résistance

  • Du 3 mai au 1er juin, visible en tout temps : Façade nord-ouest du Grand Théâtre

    Oeuvres extérieures





Manif d'art 7 s'installe à Québec

L'art est un langage que chacun s'approprie à sa façon, pour revendiquer, dénoncer, éveiller les consciences. L'artiste ne vit pas en marge de la société, il en fait partie, et son travail pose un regard critique sur ses enjeux, ses progrès et ses dérives.


Ce printemps, l'art actuel s'invite à Québec, mais pas seulement dans ses musées. Les rues, les parcs et plusieurs lieux publics de la capitale seront également investis par une centaine d'artistes d'ici et de huit différents pays, à l'occasion de la 7e Manif d'art.

Performances, sculptures, installations, ateliers, projections, photos, conférences, peintures : c'est avec un regard neuf, critique, parfois décapant, mais toujours éclaté que les artistes abordent le thème de cette nouvelle édition, Résistance - Et puis, nous avons construit de nouvelles formes.

Des artistes réputés et ceux de la relève se côtoient pour offrir une expérience qui sort le visiteur, initié ou non, de sa zone de confort. En 2012, la biennale en art actuel a enregistré 78 000 visites. L'événement est reconnu comme l'un des plus grands du genre au Canada. Une belle façon de briser la routine et de redécouvrir Québec, avec un éclat nouveau et une pointe d'audace.



REPORTAGES

Partez à la découverte de cinq artistes non conventionnels en compagnie de Matthieu Dugal, porte-parole de la Manif d’art 7. À travers ces reportages, plongez dans leur univers éclaté et explorez leurs démarches artistiques, leurs œuvres et leurs visions du thème de cette 7e édition : Résistance : Et puis, nous avons construit de nouvelles formes.



Alain-Martin Richard : La résistance aguerrit

Artiste, performeur, critique et essayiste, si Alain-Martin Richard porte autant de chapeaux c'est peut-être pour y mettre 30 ans d'idées de création. L'artiste multidisciplinaire, dont les travaux ont voyagé en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, a publié dans plusieurs revues sur le théâtre, la performance, l'installation et la manœuvre. Présentement professeur invité à l'École des arts visuels de l'Université Laval, Alain-Martin Richard concentre sa pratique sur la place de l'art dans la société, l'art dans le quotidien.

www.atopie.qc.ca


Geneviève Chevalier : La résistance tranquille

À, la rencontre du territoire et des communautés qui l'habitent, il y a l'œuvre de Geneviève Chevalier. C'est la relation de l'homme au lieu, que l'artiste explore par la photo, la vidéo et la mise en espace d'expositions. Diplômée à la maîtrise de l'Université Concordia à Montréal, et candidate au doctorat en études et pratiques des arts de l'Université du Québec à Montréal, Geneviève Chevalier s'intéresse notamment à la notion de frontières. Des frontières que son travail ignore puisqu'il a déjà été présenté au Canada, aux États-Unis et en France.

www.genevievechevalier.ca


Les Fermières Obsédées : La résistance «manifestive»

Irrévérencieuses, subversives et festives, les Fermières Obsédées font la vie dure aux clichés. Affublées de talons hauts, de gaines couleur chair, de perruques et de maquillage, les F.O. mettent en scène le genre féminin avec un oeil critique. Leurs prestations complètement éclatées éclipsent le parfait modèle de la femme au foyer des années 50. Eugénie Cliche et Annie Baillargeon sont toutes deux titulaires d'un baccalauréat en arts visuels de l'Université Laval. Le travail du collectif a été présenté dans divers festivals et événements au Québec, en Amérique du Nord, ainsi qu'en Europe et en Australie.

www.fermieresobsedees.com


Jean-Robert Drouillard : La résistance grandeur nature

Jean-Robert Drouillard est sculpteur sur bois. Un métier traditionnel qu'il exerce pourtant avec un style renouvelé et inimitable, certains diront même, dérangeant. Diplômé en littérature québécoise et création littéraire de l'Université Laval, l'artiste s'inspire des contes, fables et légendes pour mettre en scène des personnages de bois grandeur nature. Jean-Robert Drouillard détient aussi une technique en métier d'art de l'école-atelier de sculpture de Québec. Son œuvre fait notamment partie de la collection du Musée national des beaux-arts du Québec.

www.pagede.com/jeanrobertdrouillard.htm


Martin Bureau : La résistance engagée

Et s'il était possible d'aborder la géopolitique et ses enjeux autrement qu'à travers un manuel ? C'est le pari qu'a fait Martin Bureau, dont le travail fait se recouper la peinture, l'installation vidéo et le documentaire, pour traiter notamment de colonisation et du choc des systèmes. Martin Bureau termine une maîtrise à l'Université Laval. Il a récemment travaillé sur long métrage documentaire intitulé Playa Coloniale, et le projet intitulé La kyrielle des chiens. Son œuvre fait partie de plusieurs collections réputées à travers le monde.

www.martinbureau.com