Raonic trébuche, Djokovic de justesse

milos_raonic_montecarlo Milos Raonic lors de son duel avec Jarkko Nieminen  Photo :  AFP/JEAN CHRISTOPHE MAGNENET

Milos Raonic a été éliminé au deuxième tour du Masters de Monte-Carlo par le Finlandais Jarkko Nieminen, 49e au classement mondial, en trois manches.

Le Canadien, tête de série no 12, a été sorti du tournoi par la marque de 3-6, 6-1 et 6-7 (3/7). Après une deuxième manche expéditive et au moment où il tenait son adversaire dans les câbles, Raonic n'a pas été en mesure de l'assommer.

Une deuxième balle de service inefficace (33 % de réussite en troisième manche) a ouvert la porte à Nieminen, vainqueur en 1 h 55 min. Il a montré l'efficacité de son instinct de survie au cours de l'affrontement. Le Finlandais a sauvé six des huit points de bris auxquels il a fait face.

Pour la première fois en 10 ans, Nieminen sera du troisième tour du rendez-vous monégasque. Il affrontera l'Argentin format géant Juan Martin del Potro (no 5).

« Le match a été serré, et je suis déçu du résultat, a admis l'Ontarien. J'ai eu beaucoup de chances de marquer, et je n'ai pas réussi à les saisir. J'ai aimé mon jeu en deuxième manche, car j'étais plus incisif dans les échanges. Et c'est ce dont j'avais besoin contre lui. Mais en troisième manche, j'ai perdu des échanges importants, et c'est ce qui a fait la différence. Tout s'est joué sur quelques erreurs de ma part. »

« J'ai du travail à faire sur terre battue, pour me réhabituer à la surface, a-t-il conclu. J'ai besoin de m'entraîner plus et de jouer plus de matchs. »

Milos Raonic participera au tournoi de Barcelone, qui suit le rendez-vous monégasque. Mais il n'a pas encore quitté Monaco, puisqu'il a pu continuer sa transition sur terre mercredi. Il a remporté son match de double, jumelé à l'Australien Bernard Tomic. Ils ont surpris les Tchèques Mariusz Fyrstenbergh et Marcin Matkowski (no 8) 6-2 et 6-4 en 54 minutes.

Raonic retrouvera en quart de finale son compatriote, et partenaire en Coupe Davis, Daniel Nestor. Le Canadien fait équipe avec le Suédois Robert Lindstedt (no 3).

Djokovic, réveil brutal 

Dans son premier match du tournoi, Novak Djokovic (no 1) s'attendait à peiner, car sa cheville lui donne encore du souci. Il a mis 2 h 15 min pour se débarrasser du Russe Mikhail Youzhny. Il l'a emporté en trois manches de 4-6, 6-1 et 6-4. C'était le huitième affrontement entre les deux joueurs, et Djokovic mène cinq victoires contre trois.

« Je suis très content d'avoir gagné cette partie, mon premier match sur terre battue cette saison. Physiquement je ne suis pas à 100 %, a admis Djokovic. La cheville ça va, demain on va voir. »

Le Serbe affrontera au prochain tour l'Argentin Juan Monaco (no 14), tombeur du Letton Ernests Gulbis 6-0, 3-6 et 6-3.

Rafael Nadal Rafael Nadal  Photo :  AFP/VALERY HACHE

Rafael Nadal a lui amorcé de façon plus convaincante son tournoi, et sa quête d'un neuvième titre de suite sur la terre battue de Monte-Carlo. Sans trop suer, l'Espagnol (no 3) a mis à peine plus d'une heure pour vaincre l'Australien Marinko Matosevic, 54e joueur mondial, en deux manches de 6-1 et 6-2 pour un 43e succès de suite sur le Rocher.

En huitièmes de finale, Nadal aura comme adversaire l'Allemand Philipp Kohlschreiber (no 16), contre qui il maintient une fiche immaculée de quatre victoires en quatre affrontements sur terre battue.

Le Majorquin n'a perdu qu'une seule fois en 46 matchs à Monte-Carlo, à ses débuts en 2003.

De son côté, le Britannique Andy Murray (no 2) n'a eu aucune difficulté à atteindre les huitièmes de finale grâce à un gain convaincant de 6-1 et 6-4 contre le Français Édouard Roger-Vasselin. Jeudi, l'Écossais tentera de décrocher son 400e gain sur le circuit ATP dans son duel contre le Suisse Stanislas Wawrinka (no 13).

Pendant ce temps, le Tchèque Tomas Berdych (no 4) a lui aussi réussi son entrée, contre l'Espagnol Marcel Granollers 7-5 6-4.

Programmé en ouverture de session, le Tchèque a connu quelques difficultés face à l'Espagnol, 35e au classement ATP. Granollers a en effet inscrit un bris au début de chaque manche. Il a même servi pour la première à 5-4 avant de se faire rejoindre. Le scénario a été quasi identique dans la seconde.

Plus puissant et plus solide dans les moments clés, Berdych s'en est sorti sans dommage. Le demi-finaliste de l'an dernier a donc franchi le passage toujours délicat de la première rencontre sur terre battue.

Autres résultats de 2e tour :

  • Marin Cilic (CRO/no 9) bat Kevin Anderson (RSA) 6-2, 6-3
  • Florian Mayer (GER) bat Roberto Bautista (ESP) 5-7, 6-4, 6-4
  • Fabio Fognini (ITA) bat Albert Ramos (ESP) 6-3, 7-5
  • Jurgen Melzer (AUT) bat Nicolas Almagro (ESP/no 10) 6-4, 6-2
  • Stanislas Wawrinka (SUI/no 13) bat Albert Montanes (ESP) 6-1, 6-1