Ferrer en ouverture

À tout seigneur, tout honneur. Meilleur joueur espagnol en l'absence de Rafael Nadal, David Ferrer aura l'honneur d'amorcer la défense du Saladier d'argent à l'ouverture de la finale de la 100e édition de la Coupe Davis, vendredi, à Prague.

Le tirage au sort de jeudi a décidé que Ferrer, 5e au classement de l'ATP, sera alors opposé au Tchèque Radek Stepanek, 37e mondial.

« Il est important que Stepanek, qui aura bientôt 34 ans, dispute le premier match de vendredi. Il aura ainsi plus de temps pour récupérer avant le double », a déclaré le capitaine tchèque Jaroslav Navratil.

L'Espagnol Nicolas Almagro (no 11) enchaînera ensuite contre Tomas Berdych (no 6) pour le deuxième simple du jour.

Selon le programme, le double mettra aux prises, samedi, les Tchèques Ivo Minar et Lukas Rosol contre Marcel Granollers et Marc Lopez, duo sacré champion dimanche dernier de la Coupe Masters.

Mais tout porte à croire que Navratil fera appel à Berdych et à Stepanek comme en demi-finale.

Les Espagnols seront en quête d'une quatrième Coupe Davis en cinq ans. Les Tchèques, eux, n'ont jamais remporté le Saladier d'argent. L'ex-Tchécoslovaquie avait réussi à mettre la main dessus en 1980.