Averses et sorties au menu

Felipe Massa à Barcelone Felipe Massa sous la pluie à Barcelone  Photo :  AFP/JOSEP LAGO

La dernière journée d'essais à Barcelone a été marquée par des sorties de piste. La pluie a piégé plusieurs pilotes, notamment Felipe Massa, qui découvraient les pneus intermédiaires.

La pluie et le vent ont perturbé le travail des équipes vendredi. C'est le pilote Ferrari qui a ouvert le bal dans les 10 premières minutes. Une sortie dans les graviers qui a obligé la remorqueuse à intervenir. Il a pu retourner en piste et faire 80 tours au total, dont son plus rapide bon pour le 7e chrono du jour (1:27,563).

« C'est dommage que la température ait ruiné cette dernière journée, s'est lamenté Massa. J'aurais aimé continuer à travailler sur les pneus et les réglages pour poursuivre le travail de Fernando. Durant l'après-midi, nous avons fait quelques essais de réglages en pneus intermédiaires. »

Trois autres pilotes ont également eu des écarts de conduite : Giedo van der Garde (Catheram) deux fois, Esteban Gutierrez (Sauber) deux fois et Jean-Éric Vergne (Toro Rosso).

Il y a eu au total sept drapeaux rouges dans cette dernière journée de travail, dont six pour des sorties de piste. Mark Webber a dû immobiliser sa Red Bull entre les virages 9 et 10.

Entre deux averses, Lewis Hamilton a réussi, sur une piste s'asséchant, le meilleur temps de la matinée. En pneus mi-durs, le pilote Mercedes-Benz a enregistré un chrono de 1 min 23 s 292/1000. Il a devancé de 35 centièmes de seconde son ancien coéquipier de McLaren Jenson Button, lui aussi en pneus mi-durs.

« La force de la voiture : son moteur. Sa faiblesse : son manque d'appui. Aussi simple que cela, a dit Hamilton pour résumer ses sentiments sur la nouvelle W04. Nous n'envisageons pas la victoire pour le moment, mais de rentrer dans le top et de marquer des points. »

Romain Grosjean (Lotus) n'a pu faire que 41 tours. Il a terminé la journée avec un chrono à... 11 secondes du temps de référence.

À noter que les deux pilotes Williams Pastor Maldonado et Valtteri Bottas, qui se sont succédé au volant de la nouvelle FW35, n'ont bouclé aucun tour chronométré, le programme étant axé sur des exercices d'arrêts aux puits, avec l'équipe de course au grand complet. Décision dictée par le mauvais temps.

« Malgré la météo, nous avons accompli beaucoup de boulot, a expliqué Bottas. Il est important de freiner aussi tard que possible, car cela minimise le temps perdu. Ensuite, il faut perfectionner le positionnement dans le box, et finalement quitter les puits le plus rapidement et proprement possible. C'est très intéressant. »

Les équipes retrouveront le circuit de Barcelone la semaine prochaine pour la dernière séance de travail présaison.

Sergio Perez (McLaren) a réalisé le chrono le plus rapide de la semaine, en 1:21,848, devant Fernando Alonso (Ferrari) qui a tourné en 1:21,875. Ils ont été les deux seuls à descendre dans les 81 secondes au tour.

Résultats des essais de Barcelone, vendredi :

  1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:23,282, 52 tours
  2. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:23,633, 70
  3. Jean-Éric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) 1:24,071, 80
  4. Jules Bianchi (FRA/Force India-Mercedes-Benz) 1:25,732, 61
  5. Esteban Gutierrez (MEX/Sauber-Ferrari) 1:26,239, 96
  6. Giedo van der Garde (NED/Caterham-Renault) 1:27,429, 50
  7. Felipe Massa (BRA/Ferrari) 1:27,563, 80
  8. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) 1:27,616, 64
  9. Max Chilton (GBR/Marussia-Cosworth) 1:29,902, 51
  10. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) 1:34,800, 41
  11. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault), 23
  12. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault), 13

Romain Grosjean à Barcelone Romain Grosjean sous la pluie à Barcelone  Photo :  Lotus