Cindy Ouellet

Carpe diem

« Je n'aime pas beaucoup prendre du temps pour moi-même et juste penser. Peut-être que j'ai peur un peu de juste me retrouver dans mes pensées à moi, je ne sais pas. Depuis ma maladie, c'est sûr que si je pense trop, je ne sais pas si je pourrais devenir une personne négative. Je pense que c'est mieux de mettre juste mes idées au travail. » L'inspirante histoire de Cindy Ouellet, skieuse paranordique aux Jeux paralympiques de Pyeongchang