Geneviève Simard

Sortir de l'anonymat pour stopper les abus

La skieuse Geneviève Simard avait 12 ans lorsqu'elle a été agressée sexuellement pour la première fois par l'entraîneur Bertrand Charest, reconnu coupable de 37 chefs d'accusation pour des crimes sexuels commis sur 9 victimes entre 1991 et 1998 et condamné à 12 ans de réclusion. Avec trois autres skieuses, Simard a choisi de sortir de l'ombre. Elle se confie à Podium.