Revoir les circonstances du drame

Les secours improvisés à Sheffield, le 15 avril 1989 Les secours improvisés sur le terrain du stade de Sheffield, le 15 avril 1989.  Photo :  AFP/AFP

La Haute Cour de Londres a infirmé mercredi le jugement voulant que la tragédie du stade de Sheffield en 1989 ait été accidentelle.

Le gouvernement a demandé qu'une nouvelle enquête soit menée sur ce qui s'est passé lors de cette demi-finale de la FA Cup, durant laquelle 96 amateurs de l'équipe de Liverpool avaient péri écrasés.

De nouvelles preuves ont été présentées en septembre, 23 ans après le drame, sur les erreurs commises ce jour-là qui avaient conduit à la tragédie, et sur les tentatives de la police de jeter le blâme sur les amateurs en modifiant les témoignages des policiers.

Le premier ministre britannique David Cameron a d'ailleurs présenté des excuses officielles aux familles des victimes pour les erreurs commises.

Quelques familles étaient à la Haute Cour de Londres pour entendre son verdict.

« On a un goût amer, a dit Michelle Carlile, dont le frère est mort au stade de Sheffield. Car on connaît la vérité depuis 23 ans. »

La Haute Cour a estimé qu'il y a un « sentiment presque palpable que justice n'a pas été rendue, et qu'elle ne pourra pas être rendue tant que la vérité ne sera pas mise au jour. »