« Pas le corps pour suivre » - Harvey

Alex Harvey

Alex Harvey aurait sûrement préféré un autre résultat qu'un 28e rang, dimanche, au 50 km des Championnats du monde de ski de fond.

Le Québécois a bouclé l'épreuve d'endurance présentée à Val di Fiemme en 2 h 15 min 12 s 8/10, soit à plus de 4:30 du vainqueur, le Suédois Johan Olsson (2:10:41,4).

« Ce n'était pas une bonne journée, a avoué Harvey. J'ai été décroché au premier tiers de la course. Je n'étais juste pas capable de suivre le groupe. »

Le rythme de la course semblait pourtant parfait pour Harvey.

« Mon plan de course idéal, c'est ce que nous avons eu aujourd'hui. Le rythme était quand même assez élevé à partir du deuxième tour, mais je n'avais pas le corps pour suivre. Je voulais être actif et me tenir en avant du groupe, mais c'est vraiment au niveau physique que ça ne fonctionnait pas. »

Hypothèse à balayer du revers de la main : la fatigue accumulée depuis le début des mondiaux.

« Après le sprint par équipe, j'ai eu cinq jours pour me reposer. Je me sentais bien. C'est quelque chose que nous analyserons à la fin de la saison. »

Olsson, 32 ans, a amorcé une échappée en solitaire sur les pistes italiennes dès le 12e kilomètre. Il a finalement devancé au fil d'arrivée le Suisse Dario Cologna de 12,9 s et le Kazakh Alexey Poltaranin de 16,8 s.

Le champion en titre, le Norvégien Petter Northug, a pris le 21e rang.

Le Canadien Ivan Babikov n'a pas terminé la course.