Harvey 13e du skiathlon

Alex Harvey

Alex Harvey a poursuivi de façon convaincante samedi les Championnats du monde de ski de fond, à Val di Fiemme, en Italie.

Après une médaille de bronze au sprint classique jeudi, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges s'est classé 13e de la deuxième étape, le skiathlon, à 14 secondes du podium.

Harvey a conclu l'épreuve, un 15 km classique suivi d'un 15 km style libre, en 1 h 13 min 25 s 4/10, à un peu plus de 16 s du gagnant, le Suisse Dario Cologna (1:13:09,3). Pour Cologna, détenteur de trois globes de cristal au général de la Coupe du monde, trois fois vainqueur du Tour de ski et gagnant d'un titre olympique, il s'agit d'une première médaille aux mondiaux.

Selon Harvey, la lenteur du peloton a joué contre lui. « Dans la portion classique, le rythme était trop facile, a-t-il estimé. Nous étions encore une quarantaine dans la course à mi-chemin. Je me sentais bien, mais j'ai été dans le trafic tout le long de la journée. »

Le nombre important de fondeurs dans le peloton lui a également nui. « La piste était vraiment étroite et c'était très difficile de gagner des rangs dans la portion patin. Il fallait être agressif, ne pas prendre de risques, mais couper des fondeurs. »

Deux Norvégiens ont suivi Cologna, Martin Johnsrud Sundby et Sjur Roethe. Leur compatriote Petter Northug a terminé 4e.

Le Canadien Ivan Babikov a terminé 32e (1:14:03,0). Graham Nishikawa a pris le 52e rang (1:17:18,9) tandis que Devon Kershaw n'a pas participé à la course.

Hégémonie norvégienne

Chez les femmes, les Norvégiennes ont monopolisé le podium. En fait, les quatre premières fondeuses à terminer la course représentent ce pays.

Marit Björgen a remporté sa deuxième médaille d'or après celle au sprint jeudi. Björgen a parcouru les 15 km du skiathlon féminin (deux segments de 7,5 km) en 39:04,4.

Elle a été suivie dans l'ordre de Therese Johaug (39:07,8), de Heidi Weng (39:19,3) et de Kristin Störmer Steira (39:20,7).

La seule Canadienne à avoir terminé l'épreuve, Brittany Webster (45:25), a pris le 57e rang. Emily Nishikawa, elle, a été contrainte à l'abandon.

Les Championnats du monde se poursuivront dimanche avec les sprints par équipe en style libre.