Innerhofer, comme à la maison à Garmisch

Christof Innerhofer Christof Innerhofer  Photo :  AFP/CHRISTOF STACHE

L'Italien Christof Innerhofer a des affinités avec l'Allemagne. Avec Garmisch-Partenkirchen, à tout le moins.

Innerhofer a remporté une troisième descente cette saison samedi.

Aux Championnats du monde de 2011, il avait mis en poche trois médailles sur la célèbre Kandahar.

Cette fois, il a touché l'or sur une piste raccourcie. D'importantes chutes de neige dans les derniers jours ont rendu impossible la préparation de la totalité de la piste.

Innerhofer a réussi un temps de 1 min 37 s 83/100. Il a devancé les Autrichiens Georg Streitberger, Klaus Kröll et Hannes Reichelt, respectivement par 12, 16 et 36 centièmes.

Erik Guay a été le Canadien le plus rapide. Il a pris le 22e rang (1:39,03).

« Cette piste a toujours été bonne pour nous, a déclaré Pete Bosinger, entraîneur-chef de l'équipe masculine. Nous n'avons pas connu les résultats escomptés. »

Manuel Osborne-Paradis, 25e (1:39,09), et Conrad Pridy, 28e (1:39,32), ont également terminé dans le top 30.

« Nous avons obtenu de bons résultats en entraînement, mais nous n'étions pas vraiment présents aujourd'hui, a ajouté Osbourne-Paradis. Nous avons deux autres courses pour trouver la solution. »

Autres résultats canadiens :

  • Benjamin Thomsen, 34e
  • John Kucera, 36e
  • Jan Hudec, 39e
  • Morgan Pridy, 45e