Höfl-Riesch coiffe Maze

Maria Höfl-Riesch et Tina Maze

Tina Maze pouvait presque toucher à sa deuxième médaille d'or des Championnats du monde de ski alpin vendredi. Mais la Slovène a vu son avance s'envoler entre les derniers piquets du super-combiné, au grand bonheur de l'Allemande Maria Höfl-Riesch.

Championne olympique de la spécialité, Höfl-Riesch a ainsi décroché sa quatrième médaille à des mondiaux et sa deuxième d'or.

Cinquième après la descente, avec un retard de 20 centièmes sur Maze et sur l'Autrichienne Anna Fenninger, alors ex aequo, l'Allemande a accru son avance dans la dernière portion du slalom.

Explosive, Höfl-Riesch a enregistré le second temps du slalom pour conclure avec un chrono cumulatif de 2 min 39 s 92/100.

« Lorsque je suis arrivée ici, il me manquait de la confiance. J'avais été souvent au pied du podium, ce n'était pas facile à gérer », a expliqué la nouvelle championne du monde de super-combiné.

Elle a devancé Maze, gagnante du super-G mardi, par 46 centièmes. La meneuse au classement de la Coupe du monde a dû se contenter du 5e temps du slalom.

« Je ne suis pas satisfaite de ma manche de slalom. J'ai senti la pression au départ, où l'on entend beaucoup les spectateurs. J'ai essayé de lutter contre ça, mais Maria était simplement meilleure », a estimé Maze, victorieuse, à Saint-Moritz, de l'unique super-combiné de la saison en Coupe du monde.

Nicole Hosp (2:40,92), 9e après la descente, a sauvé les meubles pour l'Autriche en s'emparant du bronze, la première médaille à ses mondiaux pour la « Wunderteam ».

Pourtant, Fenninger et Elisabeth Görgl étaient en bonne position au terme de la première manche pour monter sur le podium. La première, en déséquilibre dès le départ, a enfourché un piquet en haut du parcours. Pour ce qui est de Görgl, qui accusait seulement cinq centièmes de retard sur Maze et Fenninger, elle a dû se contenter du 6e rang derrière ses compatriotes Michaelle Kirchgasser et Kathrin Zettel.

Seule Canadienne en lice, Larisa Yurkiw a raté un piquet en fin de parcours et elle n'a pu terminer l'épreuve. L'Ontarienne avait signé le 24e temps de la descente.

« Je n'ai pas fait beaucoup de slaloms, mais j'aime ça, c'est amusant. Tout allait bien avant que je ne gâche tout. J'ai hâte de faire d'autres super-combinés », a dit Yurkiw, qui en était à son sixième slalom en trois ans.

Maria Höfl-Riesch