Harvey 6e à Toblach

Alex Harvey

Le Canadien Alex Harvey a pris le 6e rang de la quatrième étape du Tour de ski, une épreuve de poursuite de 35 km disputée entre Cortina et Toblach, en Italie.

Même s'il s'est maintenu en 4e place à chacun des trois premiers temps intermédiaires, Harvey a vu l'écart se creuser avec les meneurs, passant de 2 à 16 secondes, puis à 1 min 25 s à l'arrivée. Il a finalement conclu l'épreuve en 1 h 17 min 58 s 5/10.

La course a mal commencé pour le Québécois, qui a dû skier dans les mêmes vêtements qu'il a utilisés pour son échauffement d'environ une heure en raison d'un bris du clavier déverrouillant la serrure de l'autobus de l'équipe canadienne.

« Il n'y avait pas moyen pour nous d'accéder à l'autobus, 10 minutes avant l'épreuve. Nous nous sommes donc dirigés vers le départ. Finalement, notre technicien a réussi à entrer dans l'autobus avec une clé. Il nous a donné nos dossards, mais il n'a pas eu le temps de nous amener des vêtements secs. »

« Avant une course, un certain niveau de stress est positif, mais là il a peut-être été un peu trop élevé. Disons que nous capotions un peu avant le départ », a avoué Harvey en conférence téléphonique.

« Dans ces circonstances, une 6e place, ça reste respectable. » 

La journée s'est plutôt bien déroulée pour la délégation canadienne. Devon Kershaw a fini 12e, Ivan Babikov s'est classé 21e et Len Valjas a complété l'épreuve au 23e rang.

La victoire est allée au Norvégien Petter Northug fils en 1:16:32,7, qui s'est du coup emparé de la tête du classement général. Il a devancé le Russe Alexander Legkov par 7 dixièmes de seconde et le Suisse Dario Cologna par 9 dixièmes.

Après quatre des sept étapes du Tour de ski, Harvey occupe le 6e rang du classement cumulatif.

Une étape humide

Selon ce qu'a raconté Harvey durant sa conférence téléphonique quotidienne, l'équipe canadienne n'a pas bénéficié de conditions optimales pour une épreuve de cette importance.

Après l'échauffement d'avant course, Harvey et ses coéquipiers ont voulu se changer pour revêtir des combinaisons sèches. Or, une défectuosité du système de déverrouillage électronique de l'autobus où se trouvaient les vêtements et leurs dossards de course les en a empêchés.

C'est donc encore humides de sueur et transis par le froid que les quatre Canadiens ont été contraints de prendre le départ. Ils ont mis plus de temps à réchauffer leurs muscles et pris un retard qu'ils n'ont jamais pu rattraper.

Dans les circonstances, Harvey était d'autant plus heureux de sa 6e place, même s'il a perdu du temps sur les meneurs au général.

Kowalczyk triomphe du côté féminin

Dans l'épreuve de 15 km chez les femmes, la triple championne en titre Justyna Kowalczyk a remporté sa deuxième étape de la compétition, mais a vu son avance au classement général être réduite de moitié.

La Polonaise l'a emporté en 37:15,1. La Suédoise Charlotte Kalla a fini 2e, à 18,3 secondes, et la Norvégienne Therese Johaug a pris le 3e rang, à 18,7 secondes.

Kowalczyk avait amorcé la journée avec une avance de 50,3 secondes sur Johaug. Cette avance n'est plus que de 23 secondes sur Kalla. Johaug se trouve cinq secondes plus loin.


La cinquième étape, vendredi, consistera en une course de 5 km style classique pour les hommes et de 3 km pour les femmes.

La compétition se terminera dimanche avec l'ascension traditionnelle du mont Cermis à Val di Fiemme.