Une 5e place en poursuite pour Harvey

Alex Harvey (5e) lors de la poursuite 15 km. Alex Harvey (5e) lors de la poursuite 15 km  Photo :  Jens Meyer

Le Québécois Alex Harvey a pris le 5e rang de la poursuite 15 km du Tour de ski, dimanche, au terme d'une course folle.

Le Russe Maxim Vylegzhanin a remporté l'épreuve présentée à Oberhof, en Allemagne, en 39 min 47 s, devant son compatriote Alexander Legkov (39:47,1) qu'il a devancé d'un cheveu au fil d'arrivée.

Le Norvégien Petter Northug, vainqueur du prologue samedi, a remporté la médaille de bronze en 39:53,5.

Avec son temps de 39:54,7, Harvey termine à 7,6 secondes du vainqueur.

L'ordre de départ de la poursuite était déterminé en fonction des résultats du prologue. En s'élançant au 6e rang, 27 secondes après Northug, Harvey aura fait jeu égal avec les meilleurs comme il en a l'habitude.

« C'est parti très rapidement avec (Dario) Cologna (4e) qui a attaqué dès la première montée, a dit Harvey. Le premier tour a probablement été le plus difficile pour moi. Je m'attendais à ce que ça ralentisse un peu par la suite, mais les Russes ont pris les choses en main et ont continué de pousser. »

« Le rythme a été très élevé du début à la fin, ce qui est assez inhabituel dans une course de ce genre. Ça nous a toutefois permis de conserver notre avance sur les autres et même de l'accentuer un peu ».

Quelque peu distancés au prologue samedi, les autres Canadiens ont offert de meilleures performances.

Le Canadien Ivan Babikov (41:16,4), parti au 32e rang, a bouclé la poursuite en 19e position. Devon Kershaw (41:42,4) s'est hissé de la 48e à la 27e place, tandis que Len Valjas (41:46,9) a pris le 33e rang, une nette amélioration par rapport à sa 52e place de la veille.

En pleine forme

Harvey a rapidement effacé les 27 secondes de retard sur Northug pour se hisser parmi le groupe de tête de sept skieurs.

Le Québécois de 24 ans a maintenu le rythme avec le peloton sur une neige plutôt lourde.

Après un début de saison moyen, Harvey a brillé lors des deux premières compétitions du Tour de ski, un événement épique qui comprend sept compétitions en neuf jours, dans trois pays européens.

« Au plan technique, je crois que je skie mieux que jamais et je suis très content de ce que j'ai fait aujourd'hui, d'autant plus que les conditions étaient difficiles, a observé Harvey. Je me sentais aussi bien qu'hier. Il ne m'a manqué qu'un peu de vitesse lors du sprint final. »

« Je ne suis pas fatigué et je suis en bonne forme, donc ça s'annonce bien pour le reste du Tour. Je n'ai pas d'attentes pour le classement général, mais je veux des podiums à chaque course. Ça fait maintenant quelques années que je suis sur le circuit de la Coupe du monde et je ne suis plus intimidé quand vient le temps de skier avec les gars. »

« Je sais que je fais partie de l'élite. Mon lent début de saison me rappelle qu'il ne faut jamais rien tenir pour acquis, mais j'apprécie d'autant plus les bonnes journées. »

Chez les dames, la Polonaise Justyna Kowalczyk a remporté sa première victoire du Tour à la poursuite de 9 km en 25:01,4. Aucune Canadienne ne participe au Tour de ski cette année.