Kingsbury devant Bilodeau, Dufour-Lapointe 2e

Mikael Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe Mikaël Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe  Photo :  Patrick Forsblom

Mikaël Kingsbury, Alexandre Bilodeau et Justine Dufour-Lapointe ont récolté des médailles, samedi, à la compétition de bosses en parallèle en ouverture de la saison de la Coupe du monde de ski acrobatique.

Chez les messieurs, Kingsbury, détenteur du globe de cristal, a devancé Bilodeau lors de la finale présentée à Ruka, en Finlande, afin de remporter l'or. Dans la petite finale pour le bronze, l'Américain Jeremy Cota a été plus rapide que Marc-Antoine Gagnon, de Terrebonne.

Kingsbury, originaire de Deux-Montagnes, entreprend la saison du bon pied, tandis que Bilodeau connaît un excellent retour à la compétition après n'avoir participé qu'à quelques épreuves en 2011-2012.

Cédric Rochon, de Saint-Sauveur, a pris le 7e rang. Simon Pouliot-Cavanagh (8e) et Philippe Marquis (43e) participaient également à cette épreuve.

Kingsbury a fait face Rochon et à Gagnon lors des duels préliminaires. C'est toutefois la confrontation finale avec Bilodeau, champion olympique en titre, qui le rendait nerveux.

« Je savais qu'il y avait beaucoup de pression pour mon duel avec Alex, alors j'ai essayé de relaxer et d'avoir du plaisir sur la piste, a dit Kingsbury. Même s'il est mon coéquipier, j'ai essayé de faire comme s'il s'agissait de n'importe quel autre rival. On dirait que je dois toujours faire face à d'autres Canadiens. »

Et la stratégie a fonctionné.

« J'ai vraiment fait une belle descente contre Alex. Je n'ai pas fait d'erreur, a confié Kinsgbury. J'ai la meilleure équipe au monde. Ils m'ont tous félicité à la fin, et je serai là pour eux quand ils gagneront, c'est sûr. »

Bilodeau s'est dit satisfait de sa performance à son retour à la compétition.

« C'est toujours un défi contre Mikaël, a dit le natif de Rosemère. Il est l'un des meilleurs au monde et je suis content pour lui. Il a très bien skié. De mon côté, c'était une bonne journée, mais il y a place à de l'amélioration. J'ai fait une erreur en milieu de piste dans la dernière course. »

L'argent pour Dufour-Lapointe

Chez les femmes, l'Américaine Heather McPhie l'a emporté contre Justine Dufour-Lapointe en finale. La Japonaise Aiko Uemura s'est imposée face à la Tchèque Nikola Sudova dans le duel pour le bronze.

Dufour-Lapointe était heureuse d'afficher la même forme qui lui a permis de remporter huit médailles la saison dernière.

« J'étais très contente parce que pour la première fois, j'ai eu les plus hauts scores techniques pour les virages en qualifications, a dit la Montréalaise. J'ai travaillé là-dessus tout l'été, alors c'est déjà un objectif d'accompli. Contre McPhie, j'étais un peu fatiguée, j'ai baissé les yeux un peu et j'ai fait une erreur. »

À sa deuxième Coupe du monde, la recrue Andi Naude, de Penticton (Colombie-Britannique), s'est distinguée avec une 5e position.

D'ailleurs, toutes les Canadiennes ont participé au tour éliminatoire. L'Albertaine Chelsea Henituk s'est classée 8e, tandis que les Québécoises Chloé Dufour-Lapointe, Maxime Dufour-Lapointe et Audrey Robichaud ont fini respectivement 9e, 14e et 16e.