Autre destination, même résultat pour Guay

Le Canadien Erik Guay a quitté Lake Louise pour Beaver Creek dimanche soir. Qu'importe, le champion du monde de la descente continue d'accumuler les bons résultats.

Mardi, lors de la première descente d'entraînement de cette Coupe du monde au Colorado, Guay a réussi le 8e chrono du jour en 1 min 42 s 71/100.

Le Québécois a conclu l'exigeant parcours de la Birds of Prey à 1,19 s du meneur, l'Autrichien Klaus Kröll (1:41,52), 3e de la première descente de la saison samedi.

« Première descente d'entraînement à Beaver Creek. La neige est fantastique. Il fait soleil et chaud. J'ai eu beaucoup de plaisir », a écrit Guay sur Twitter.

Guay n'a pas été l'unique Canadien à percer le top 10. Après un week-end décevant dans les Rocheuses, Benjamin Thomsen a pris la 10e place (1:42,91), ex aequo avec le Français Johan Clarey.

Kröll, lui, a fait la barbe à son jeune coéquipier Max Franz (1:41,97) qui l'avait précédé sur la deuxième marche du podium samedi.

L'Italien Christof Innerhofer, champion du monde du super-G, a suivi en 3e place (1:42,13).

Homme du week-end à Lake Louise avec des succès dans la descente et le super-G, le Norvégien Askel Lund Svindal s'est classé 5e (1:42,40).

Pour leur part, les Canadiens John Kucera, surprenant 14e du super-G dimanche après trois ans d'absence, Jan Hudec et Dustin Cook ont pris une journée de congé supplémentaire.

Vonn dans une classe à part

Lindsey Vonn Lindsey Vonn  Photo :  PC/Jonathan Hayward

Du côté de Lake Louise, Lindsey Vonn a prouvé qu'elle aurait pu concourir contre les hommes le week-end dernier.

L'Américaine, 11 fois victorieuse dans les Rocheuses, s'est montrée la plus rapide (1:52,10) de la descente d'entraînement initiale. Mais surtout, Vonn a atteint une vitesse de pointe de 136,3 km/h sur le parcours, ce qu'aucun homme n'avait réussi la semaine dernière.

La quadruple championne de la Coupe du monde a laissé ses rivales en plan en s'imposant avec une avance de 95 centièmes sur l'Allemande Maria Höfl-Riesch, 2e.

La Suisse Dominique Gisin (1:53,41) a complété le trio de tête.

Seulement deux Canadiennes participaient à l'entraînement. L'Ontarienne Larisa Yurkiw (1:55,71), partie 53e, s'est hissée au 28e échelon. Quant à la Québécoise Marie-Michèle Gagnon (1:59,29), spécialiste des épreuves techniques, elle s'est pointée 55e et avant-dernière.

Vonn et les hommes

Vonn, dont l'envie de courir contre les hommes en Coupe du monde est loin d'être éteinte, s'est exprimée jeudi sur le projet de la Fédération canadienne de tenir une course exhibition à Lake Louise dans un an entre elle et les meilleurs descendeurs masculins.

« Je suis ravie que la Fédération canadienne me soutienne, et je suis vraiment curieuse d'en savoir plus sur ce projet. Mais pour être honnête, je veux vraiment courir [contre les messieurs] dans une vraie course, a indiqué Vonn après l'entraînement.

« Si ma seule option est de courir cette exhibition, je le ferai à 100 %, mais j'ai encore l'espoir de participer à une course de Coupe du monde. »

Autres résultats canadiens à Beaver Creek :

  • Jeffrey Frisch : 51e (1:44,89)
  • Conrad Pridy : 54e (1:45,03)
  • Manuel Osborne-Paradis : 59e (1:45,18)
  • Morgan Pridy : 68e (1:46,18)

En complément