Le doublé pour Svindal, Guay 11e

Les retours de Guay et de Kucera

Le skieur Erik Guay n'a pas réussi à se hisser parmi les 10 premiers au super-G dimanche, à Lake Louise, en Alberta. Le Norvégien Aksel Lund Svindal a complété, quant à lui, le doublé.

Le Québécois a terminé au 11e rang en 1 min 36 s 31/100, à 1,35 s du vainqueur. Guay a déclaré qu'il aspirait à un meilleur résultat après sa course de samedi, mais qu'il était tout de même satisfait de sa première fin de semaine de compétition.

« Svindal a la touche magique présentement, a noté le skieur de Mont-Tremblant. Il a donné une leçon à tout le monde aujourd'hui. »

Guay souhaite aussi s'inspirer de la course du Norvégien.

« Un écart de 85 centièmes de secondes est énorme en super-G, mais c'est bien aussi pour nous, car nous pouvons regarder sa vidéo et voir ce qu'il a fait de bien et en apprendre davantage », a ajouté le skieur canadien.

Son compatriote John Kucera a conclu l'épreuve en 14e position (1:36,36). Une performance impressionnante pour l'Albertain qui prenait part à une Coupe du monde pour la première fois en trois ans. Mais surtout, c'est sur cette même piste de Lake Louise, lors du super-G, que Kucera s'était fracturé le tibia et le péroné.

« Je suis un peu en état de choc, a dit Kucera. Le simple fait de me retrouver parmi ce groupe de gars est une étape importante. L'avance qu'ils ont sur moi en ce moment est immense, sans oublier la confiance qui me fait défaut en entraînement, surtout en raison du manque de temps, et plus particulièrement en super-G. »

Jan Hudec a également percé le top 20 avec sa 18e place (1:36,65).

La performance de l'équipe canadienne est digne de mention, mais les skieurs devraient « viser plus haut », selon Erik Guay. « Nous semblons nous satisfaire d'une qualification et de terminer dans le top 20. Je crois que nous devrions attaquer le podium. »

L'Alberta sourit à Svindal

Svindal s'est imposé en 1:34,96 pour savourer son 18e succès en Coupe du monde. Il a triomphé avec 85 centièmes d'avance sur le Français Adrien Théaux et 90 centièmes sur l'Autrichien Joachim Puchner.

Victorieux de la descente samedi, Svindal a conclu une fin de semaine parfaite et est devenu le premier skieur à balayer l'étape albertaine depuis l'Américain Bode Miller en 2004.

« J'ai vraiment très bien skié, j'étais à l'attaque constamment, je glissais bien et je tournais vite », a expliqué le lauréat du grand globe de cristal en 2007 et 2009.

Sérieux prétendant au globe de cristal, le skieur norvégien demeure réaliste. « Le ski, ça peut changer vite. Il y a des périodes où tu vas vite. Et, tout d'un coup, ça s'arrête », a ajouté le Norvégien.

Autres résultats canadiens :

  • Dustin Cook : 28e (1:37,25)
  • Jeffrey Frisch : 31e (1:37,49)
  • Benjamin Thomsen : 34e (1:37,63)