Or, argent et bronze

Charles Hamelin Charles Hamelin  Photo :  Igor Yakunin

Le Canada s'est offert un trio de médailles de toutes les couleurs, dimanche, à la Coupe du monde de patinage courte piste de Sotchi.

Charles Hamelin a remporté l'or au 1000 m, le relais féminin a touché l'argent au 3000 m et Gabrielle Waddell celle de bronze au 500 m.

Il s'agit de la deuxième médaille d'or consécutive pour Hamelin. Il avait remporté le 500 m samedi.

Avec quatre tours à faire, Hamelin a été déporté vers l'extérieur et il s'est retrouvé au 4e et dernier rang. Mais avec deux tours à faire, Hamelin a entrepris sa remontée pour coiffer le Russe Semen Elistratov au fil d'arrivée. L'Américain J.R. Celski a complété le podium.

« Ce fut une course avec beaucoup d'action, a précisé Hamelin. J'ai tenté un dépassement qui n'a pas fonctionné et je me suis retrouvé loin derrière. Il ne fallait pas que je panique parce que j'avais les jambes pour gagner la course. »

Chez les femmes, aucune Canadienne n'a atteint la finale. Marianne St-Gelais s'est arrêtée en demi-finales. Elle a été disqualifiée et a dû se contenter du 7e rang. Valérie Maltais a été stoppée dans les quarts de finale pour finir 9e, tandis que Marie-Ève Drolet a été disqualifiée au même stade de la compétition et a obtenu le 16e échelon.

La victoire est allée à Park Seung-hi. La Sud-Coréenne a devancé la Britannique Elise Christie et sa compatriote Shim Suk-hee.

L'argent au relais

Au relais féminin, Valérie Maltais, Marie-Ève Drolet, Marianne St-Gelais et Jessica Hewitt ont terminé à moins d'une demi-seconde des Chinoises. Les Italiennes ont pris le 3e rang, avec plus d'un tour de retard sur les Canadiennes.

La course a été ponctuée de la disqualification des Coréennes. Dans la dernière ligne droite, une patineuse coréenne a modifié sa trajectoire pour empêcher son adversaire chinoise de passer devant elle, ce qui a été sanctionné par les officiels.

« Nous sommes très contentes, a déclaré Drolet, qui a célébré son 31e anniversaire de naissance avec une médaille. Nous avons fait une belle course en général.

« Dans les derniers tours, les Coréennes et les Chinoises nous ont distancées, mais il faudrait revoir la course parce que j'avais l'impression que chaque fois que je me relevais après un relais, elles étaient dans mes jambes. Et je ne savais trop de quel côté aller. »

Au relais masculin, Charle Cournoyer, Guillaume Bastille, Charles Hamelin et Olivier Jean ont aisément remporté la finale B. Les Russes ont triomphé dans la finale A devant les Néerlandais et les Chinois.

Le bronze malgré une chute

Au 500 m, la Canadienne Gabrielle Waddell a remporté la médaille de bronze au terme de l'épreuve remportée par la Chinoise Kexin Fan.

Waddell a chuté durant la finale, mais elle n'a pas été la seule. La Canadienne s'est relevée et la Néerlandaise Jorien Ter Mors, qui occupait alors le 3e rang de la course, est tombée à son tour.

La Canadienne a pu terminer l'épreuve derrière Kexin Fan (or) et l'Italienne Arianna Fontana (argent).

Chez les messieurs, Vincent Cournoyer a fini au pied du podium au 500 m, la première de sa carrière en Coupe du monde. Les Chinois Dajing Wu, Jiyang Yu et le Russe Vladimir Grigorev ont monopolisé le podium.