La finale au coeur de l'Iceberg

La finale de la saison Grand Prix commence vendredi dans l'Iceberg de Sotchi. Le premier test pour ce bâtiment flambant neuf, tout en rondeur, aux couleurs de glace et d'eau.

Cette compétition fait partie du calendrier des épreuves tests préolympiques imposées par le CIO pour valider les installations des prochains Jeux.

L'Iceberg contient 12 000 sièges et accueillera le patinage artistique et le patinage de vitesse courte piste. L'aréna fait partie des installations des sports de glace construits sur le bord de la mer Noire.

Les patineurs artistiques sont également à la recherche d'une certaine atmosphère.

« La glace est bonne, et je sens de bonnes vibrations ici », a dit la patineuse américaine Ashley Wagner, une des favorites. Elle qui a gagné à Skate America et au Trophée Bompard.

« C'est superbe, s'est exclamée Christina Gao. La lumière est bonne, c'est grand sans être intimidant. »

La Fédération internationale de patinage (ISU) a tout de même remarqué un défaut. Les rangées de l'étage supérieur de la patinoire sont séparées par des balustrades qui gênent la vue des spectateurs.

Le président de l'ISU Ottavio Cinquanta doit en parler au comité d'organisation des Jeux de Sotchi.

Les Jeux olympiques de Sotchi seront diffusés à l'antenne de Radio-Canada.