Charles Hamelin chauffe la piste

Charles Hamelin Charles Hamelin

Le patineur canadien Charles Hamelin a remporté sa vague de qualification au 500 m, vendredi, à la Coupe du monde de courte piste de Nagoya, au Japon.

Hamelin a franchi la distance en 42,034 s pour devancer le Chinois Liang Wenhao de 129 millièmes de seconde. Un autre Canadien, Olivier Jean, a signé le 3e temps de la séance.

Hamelin et Jean passent directement en quarts de finale du 500 m, tout comme François Hamelin, le frère de Charles.

Les deux frères Hamelin ont également décroché leur billet pour les demi-finales du premier 1500 m du week-end. Le Québécois Guillaume Bastille les a imités.

Pour le second 1500 m dimanche, Michael Gilday, des Territoires du Nord-Ouest, l'Albertain Liam McFarlane et François Hamelin seront des demi-finales.

Au 1000 m, Jean a dominé sa vague pour accéder directement aux quarts de finale. McFarlane et Gilday se sont aussi qualifiés.

Et puis sans surprise, les Canadiens sont passés en demi-finales du relais.

St-Gelais se distingue au 500 m

Du côté féminin, la Chinoise Wang Meng a été la plus rapide au 500 m en 44,740 s. La Sud-Coréenne Park Seung-hi a suivi en 44,389 s, tandis que la Québécoise Marianne St-Gelais s'est classée 3e en 44,561 s.

St-Gelais et sa coéquipière Caroline Truchon prendront donc part aux quarts de finale de la distance, dimanche. En revanche, Marie-Ève Drolet devra passer par le repêchage puisqu'elle a dû se contenter du 5e rang de sa vague.

Sort qui attend également St-Gelais pour le premier 1500 m, samedi, en raison de sa 4e position. À l'inverse, Drolet a gagné sa vague de qualification pour accéder directement aux demi-finales, tout comme Jessica Gregg.

Cependant, Gregg, 3e de sa vague au deuxième 1500 m, devra patiner un tour supplémentaire au repêchage pour passer en demi-finales. La Britanno-Colombienne Jessica Hewitt et la Québécoise Valérie Maltais n'auront pas ce souci. Elles ont déjà accompli leur mission.

Puis, au 1000 m, Hewitt et Maltais n'ont eu aucune difficulté à obtenir leur place pour les quarts de finale. Quant à Truchon, elle devra se soumettre au repêchage pour les rejoindre.

Nagoya est la troisième des six étapes que compte la Coupe du monde. La finale masculine du 500 m sera disputée dimanche.