Dubé et Wolfe, la chimie

Le reportage de Jacinthe Taillon

L'union est toute fraîche. Depuis seulement deux mois, Jessica Dubé et Sébastien Wolfe patinent ensemble. Et déjà, ils font tourner les têtes.

« Les qualités qui me frappent déjà, c'est la puissance, les lignes, explique leur entraîneuse, Annie Barabé. Déjà, les lignes sont les mêmes. Ça dégage un beau look sur la glace, ça va être leur point fort. »

C'est par hasard qu'ils ont découvert leurs affinités sur la glace. Pour garder la forme pendant la blessure de son ancien partenaire, Bryce Davison, Dubé a demandé l'aide de Wolfe. En quelques rencontres, la chimie s'est développée, si rapidement que Wolfe a mis son projet de retraite sur la glace.

« Je me suis dit que je pouvais attendre un petit trois ans avant de devenir pompier, confie Wolfe. Je vais avoir toute ma vie encore pour travailler. Alors que ça, ça arrive juste une fois. »

Dans trois semaines, le jeune couple s'attaquera à la création de ses premiers programmes.

« On va y aller avec quelque chose de complètement différent. Je ne veux pas m'en aller encore dans le Love story et tout ça », assure Barabé.

« On va y aller avec quelque chose de plus moderne, contemporain, quelque chose de nouveau », ajoute pour sa part Dubé.

Un travail colossal attend le couple. Les patineurs visent les Jeux de Sotchi dans trois ans. Dubé doit donc bâtir avec Wolfe la complicité qu'elle avait développée avec Davison, avec qui elle a gagné la médaille de bronze aux Championnats du monde 2008.

« Je n'avais jamais patiné avec quelqu'un d'autre avant. Donc, au début, j'étais un peu sceptique, explique Dubé. Mais je me suis surprise, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi bon. La confiance est venue super vite. Et je n'ai vraiment pas peur, je lui donne toute ma confiance. »

Dubé et Wolfe espèrent se présenter pour une première fois devant les juges canadiens lors des Championnats québécois d'été au mois d'août. Ce premier test sera déterminant pour la suite des choses.

D'après un reportage de Jacinthe Taillon