Canadien saison 2013, au jeu!

Cole pour Ryder

L'analyse de Martin Leclerc

Le Canadien a échangé l'attaquant Erik Cole aux Stars de Dallas et ramené Michael Ryder à Montréal, mardi soir. Le Canadien obtient aussi un choix de troisième tour en 2013.

Cole, 34 ans, connaissait un lent début de saison avec seulement 6 points (3 buts et 3 passes) en 19 rencontres. Acquis à titre de joueur autonome à l'été 2011, il venait d'amorcer une deuxième saison dans l'uniforme du Tricolore. Cole a levé sa clause de non-échange pour permettre la transaction.

Il a disputé un 101e match avec le Canadien, lundi soir, à Ottawa. Il a totalisé 38 buts et 29 passes durant son passage à Montréal. Cet Américain avait précédemment joué presque toute sa carrière avec les Hurricanes de la Caroline, à part quelques mois avec les Oilers d'Edmonton. Il reste deux années à son contrat. Il touchera 4,5 millions de dollars par saison pour 2013-2014 et pour 2014-2015.

« Je n'étais pas entièrement surpris par la nouvelle, a indiqué Cole. J'ai entendu que quelque chose se tramait. Et j'avais une forme de contrôle avec ma clause de non-échange. Avec tous les jeunes qui auront de plus gros contrats, je savais que si ce n'était pas cette année, ça arriverait tôt ou tard. »

« Ce sera toute une addition pour les Stars de Dallas, a dit le gardien Carey Price. Ses statistiques n'étaient peut-être pas spectaculaires, mais Erik était tout un meneur dans notre vestiaire. »

« Je ne suis pas ici depuis longtemps, mais je suis devenu bon ami avec lui, a mentionné à Radio-Canada Sports l'attaquant Colby Armstrong. Avec le lock-out, on est arrivés tôt à Montréal. Il a rencontré ma famille, nous a fait visiter les environs. C'est un vrai meneur dans notre vestiaire et tout le monde est surpris par son départ. »

Aucun problème avec Therrien

Au sujet de sa relation avec l'entraîneur Michel Therrien, Cole a fait preuve d'humour. « Il n'y avait rien de personnel entre nous deux. Sauf les séries de 2002! » Sur une note plus sérieuse, Cole a indiqué que Therrien lui avait dit qu'il appréciait son leadership.

« Les pourparlers avec le Canadien ont commencé il y a 10 jours, a expliqué le directeur général des Stars, Joe Nieuwendyk. Il est certain que le fait que Ryder allait devenir joueur autonome a pesé dans la balance. L'avenir de Cole avec nous ne m'inquiète pas, même s'il a évoqué la retraite plus tôt cette année. »

De son côté, Ryder a 32 ans. Il a déjà amassé 14 points (6 buts et 8 passes) depuis le début de la saison. Il pourrait accéder à l'autonomie complète à la fin de la saison puisqu'il écoule la dernière année d'un contrat qui lui rapporte 3,5 millions.

Quand on fera les comptes à la fin de la saison, Bergevin disposera de plus de 12 millions de dollars pour s'attaquer au marché des joueurs autonomes ou renouveler des contrats. Cinq joueurs seront sans contrat à la fin de la saison : Armstrong, Budaj, Bouillon, Nokelainen et Ryder.

Il s'agit pour Ryder d'un deuxième séjour à Montréal. Le Canadien l'avait repêché au huitième tour, 216e au total, en 1998. Il a disputé quatre saisons avec le Bleu-blanc-rouge, dont deux de 30 buts.

« Il était surpris, mais content de la transaction. Ryder aidera notre avantage numérique, a indiqué le directeur général du Canadien, Marc Bergevin. C'est un marqueur. Il a gagné une Coupe Stanley et il comprend Montréal. Il y a une bonne possibilité qu'il soit de la formation mercredi soir à Toronto. »

Il s'est joint aux Bruins de Boston en 2008, puis aux Stars en 2011. Sa fiche complète montre une production de 203 buts et 207 passes en 650 matchs dans la LNH.