Fin de l'ère Ruff

Les commentaires de Dany Dubé.

Le directeur général des Sabres de Buffalo, Darcy Regier, a annoncé mercredi que l'entraîneur-chef Lindy Ruff a été relevé de ses fonctions.

Ruff, qui a passé la majorité de sa carrière de joueur avec les Sabres, avait commencé à piloter l'équipe en 1997-1998. Il était l'entraîneur actif avec le plus d'ancienneté dans la Ligue nationale.

Regier a choisi de confier les rênes de l'équipe de façon intérimaire à Ron Rolston, qui agissait jusqu'à présent à titre d'entraîneur-chef des Americans de Rochester, club-école des Sabres dans la Ligue américaine.

Auparavant, Rolston a dirigé l'équipe nationale américaine des moins de 18 ans durant quatre ans. Équipe qui a remporté trois médailles d'or et une médaille d'argent au Championnat du monde.

En matinée, Ruff a mené l'entraînement des Sabres comme à l'habitude avant d'aller parler devant un groupe de jeunes hockeyeurs dans une école secondaire de la région. Au même moment, Regier et le propriétaire de l'équipe, Thomas Golisano, discutaient de son avenir pour conclure que l'heure était venue de tourner la page.

Avec 571 victoires à son actif, Ruff vient au 2e rang dans l'histoire de la Ligue nationale pour les victoires acquises par un entraîneur avec la même équipe, derrière Al Arbour (740) avec les Islanders de New York.

Il a mené les Sabres à la finale de la Coupe Stanley en 1999.

Ruff a quand même eu le temps d'exclure Cody McCormick du quatrième trio à l'entraînement. Pendant son point de presse auquel il a coupé court, Ruff a fait savoir que McCormick avait été soumis au ballottage et il a laissé entendre, sans préciser sa pensée, que d'autres changements suivraient dans l'espoir de brasser la cage des Sabres.

Les Sabres (6-10-1) n'ont récolté que 9 points à leurs 15 derniers matchs. Ils ont perdu 2-1 contre les Jets de Winnipeg mardi.

McCormick, un vétéran de huit saisons dans la LNH, n'a amassé aucun point en huit rencontres cette saison.