Canadien saison 2013, au jeu!

Voyage parfait

Les faits saillants et l'analyse de Martin Leclerc

Ce n'était pas plus élégant à Sunrise qu'à Tampa, mais le Canadien a effacé le mauvais souvenir de sa déconfiture de samedi soir à Montréal contre les Maple Leafs.

Le Tricolore (8-4-1) a conclu un voyage en Floride parfait avec un gain de 1-0 en prolongation sur les Panthers (4-6-3), jeudi.

Rene Bourque a tranché le débat après 2 min 10 s en période supplémentaire, lorsqu'il a sauté sur une rondelle bondissante devant le filet de José Théodore. Alex Galchenyuk a obtenu une aide pour son entrée de zone sur le jeu, de même que son travail contre Dmitry Kulikov. Pour Galchenyuk, il s'agissait d'un premier point après une disette de cinq matchs.

Bourque a ainsi gâché un rare chef-d'oeuvre de Théodore face à son ancienne équipe. « Théo » présentait avant le match une moyenne de 4,62 contre le CH avant le début de la rencontre. Jeudi, le Québécois avait bloqué les 31 premiers tirs des Montréalais avant de céder devant Bourque.

Théodore a réservé son meilleur geste pour Brian Gionta, en début de troisième période, un grand écart pour priver le capitaine d'un but.

C'est d'ailleurs ce trio qui l'a tenu le plus occupé dans la soirée. Gionta, Bourque et Tomas Plekanec ont totalisé 11 tirs sur le numéro 60.

Après avoir subi une dégelée de 6-0 samedi dernier, sa troisième défaite de suite, le Canadien s'est donc remis de belle façon avec deux victoires en Floride, un premier balayage dans le sud des États-Unis depuis les 3 et 5 mars 2011. Deux victoires acquises en plus de 60 minutes, mais deux victoires quand même.

Un premier pour Price

Carey Price a récolté quant à lui son premier jeu blanc de la saison. Le gardien du Canadien n'avait pas réussi un tel tour de force depuis le 11 février 2012, à Toronto.

Price s'est remis d'un début de match sur les chapeaux de roues. Il n'y avait pas trois minutes d'écoulées qu'Alex Kovalev touchait le poteau pendant un avantage numérique. Il a ensuite été esseulé dans son demi-cercle... pas tant par ses coéquipiers que par ses adversaires. Les Panthers n'ont tiré que 13 fois sur lui dans les 40 premières minutes.

Les Floridiens ont pressé le pas au troisième tiers avec 13 tirs. Au milieu de la période, le trio de la recrue Jonathan Huberdeau a embouteillé celui de David Desharnais, Erik Cole et Brandon Prust pendant de longues secondes, une séquence qui a permis à Huberdeau et à une autre recrue, Drew Shore, de frapper à la porte.

Quelques minutes plus tard, une chance en or s'est présentée à Tomas Fleischmann de percer la muraille de Price, pendant une punition à Josh Gorges. Mais la chance est venue au secours du numéro 31 du Canadien quand Fleischmann a brisé son bâton.

Price a conclu sa soirée avec 26 arrêts. Son travail a notamment fait en sorte que la séquence de misère de Kovalev se poursuit. Après avoir connu une soirée de trois points dans le match d'ouverture, l'« Artiste » compte un maigre point à ses 10 dernières sorties.

Il s'agissait du premier match du Canadien dont la marque était de 0-0 après 60 minutes depuis le 28 novembre 2006, à Montréal... justement contre les Panthers. Ce soir-là, Cristobal Huet avait permis au Canadien de triompher en fusillade contre Alex Auld. Et Kovalev, parlant de lui, avait marqué en fusillade pour le Tricolore.