Canadien saison 2013, au jeu!

Catastrophe évitée

Faits saillants et analyse de Martin Leclerc

David Desharnais a évité une tempête au Canadien. Mais les doutes ne seront pas chassés pour autant.

Desharnais a été l'unique marqueur en tirs de barrage et a permis au Canadien (7-4-1) de l'emporter 4-3 sur le Lightning (6-5-1), mardi soir, à Tampa Bay.

Alex Galchenyuk a quant à lui perdu la rondelle sur sa feinte et a été incapable de marquer pour souligner son 19e anniversaire de naissance.

Carey Price a arrêté tour à tour Victor Hedman, Martin St-Louis et un Steven Stamkos qui ne semblait pas arriver tellement il s'est amené lentement vers le gardien.

La réaction de Price après son arrêt ultime en disait long : pas d'explosion de joie, même qu'il a repoussé la rondelle avec un langage corporel qui en disait long.

C'est que pour une troisième fois en quatre matchs, le Canadien a laissé filer une avance en troisième période. Or, perdre une avance d'un but face aux Bruins de Boston est une chose. Mais voir fondre une avance de trois buts face à une équipe sans âme, en moins de six minutes? Difficile de ne pas s'inquiéter, malgré des circonstances atténuantes pour le deuxième but.

Hedman a marqué un but qui semblait alors anodin avec 5:56 à écouler au match, en apposant la touche finale à un tic-tac-toe amorcé par Benoît Pouliot, tout juste sorti du banc des pénalités.

Ce même Hedman a ébranlé un peu plus les visiteurs avec un deuxième filet à peine quatre minutes plus tard, sur un jeu qui a nécessité une révision. Le grand défenseur a semblé marquer avec son gant, après un tir-passe de Teddu Purcell. La reprise n'était toutefois pas assez concluante pour infirmer le jugement de l'arbitre sur la patinoire.

Comme si la fin de match ne manquait pas de piquant, Tomas Plekanec a été puni pour avoir fait trébucher Vincent Lecavalier avec 1:04 à écouler. Vingt secondes plus tard, un tir de Sami Salo a dévié sur au moins deux patins, le dernier étant celui du défenseur Raphael Diaz, pour battre Price.

Le Tricolore a eu droit à un avantage numérique en prolongation. Pour l'occasion, Michel Therrien a réuni le trio de Max Pacioretty, Desharnais et Erik Cole. Pacioretty a obtenu la meilleure chance, mais devra attendre à au moins jeudi avant d'inscrire son premier filet de la saison.

Changements sans effet

Therrien a chambardé deux de ses trios pour relancer son équipe. Ironiquement, ce sont finalement ses deux unités restées intactes qui ont produit les trois buts du CH.

Irréprochable depuis le début de l'année, le trio de Plekanec était sur la patinoire pour le premier but, inscrit par Brian Gionta, à l'embouchure du filet, pendant une double supériorité numérique en première période.

Un des trois patineurs du Lightning sur la glace avait en plus perdu son bâton. Il aurait été gênant pour le CH de ne pas en profiter...

Au deuxième vingt, c'était au tour du quatrième trio de se donner en spectacle. Le défenseur P.K. Subban a tiré avec Travis Moen et Colby Armstrong dans sa trajectoire de tir. Puis, en fin de période, Moen a à son tour gonflé l'avance du CH. Sur le jeu, Armstrong a obtenu une aide pour son premier point de la saison, et dans l'uniforme bleu-blanc-rouge.

Moen s'est également battu en deuxième période, un duel contre B.J. Crombeen. Il lui a donc manqué une passe pour réussir le fameux tour du chapeau à la Gordie Howe... en une période!

Subban (un but, une aide) et Lars Eller (deux passes) ont obtenu deux points chacun dans la victoire.

En chute libre

Avec une passe sur le premier but du Lighting, Pouliot compte maintenant six points à ses sept derniers matchs. Cela dit, les succès de Pouliot représentent une rare éclaircie dans le ciel du Lightning dernièrement.

Après un départ fulgurant, la formation floridienne a perdu ses cinq dernières rencontres. L'avantage numérique était à la base des succès du Lightning, 2e dans la Ligue nationale à ce chapitre avant le match. Mais l'attaque à cinq a peiné tout au long de la soirée, avant de débloquer pour le but égalisateur.

Elle a néanmoins inscrit seulement 2 buts en 15 tentatives pendant cette séquence de 5 défaites.

À noter :

  • Pour un cinquième match de suite, le Canadien a été battu dans le cercle des mises au jeu, avec 46 % de succès.
  • L'attaquant Ryan White et les défenseurs Tomas Kaberle et Yannick Weber ont été laissés de côté par Therrien.