Canadien saison 2013, au jeu!

Un point gaspillé

Faits saillants et analyse de Martin Leclerc

Avant le match, Ryan White disait ne plus vouloir nuire à son équipe. Il a raté son objectif pour son premier match après son purgatoire.

Le fougueux attaquant a ouvert la porte à une remontée des Sabres (4-6-1), vainqueurs 5-4 du Canadien (6-3-1) en tirs de barrage, jeudi, à Buffalo.

Les Sabres ont créé l'égalité avec deux secondes à écouler au troisième tiers. Thomas Vanek a profité d'une mêlée devant le filet et a poussé la rondelle sous le gardien Peter Budaj. Steve Ott était stationné dans le demi-cercle de Budaj pendant la séquence, et Vanek a littéralement déplacé le gardien derrière la ligne rouge en appuyant sur ses jambières.

Malgré quelques éléments incriminants, le but a été accordé. Après avoir bénéficié d'une décision douteuse dimanche face aux Sénateurs, le CH a cette fois fait les frais d'un jugement discutable des officiels.

En fusillade, Vanek et Jason Pominville ont marqué, tandis que seul Alex Galchenyuk a déjoué Ryan Miller pour le Tricolore.

Il faut toutefois remonter à une punition de White en milieu de troisième période pour trouver la genèse de cette rare victoire des Sabres. Le Tricolore menait alors 4-2 et plus rien ne fonctionnait pour Buffalo. White s'est alors offusqué d'une mise en échec de Steve Ott et s'en est pris à l'agitateur des Sabres, qui n'est pas tombé dans le panneau. White a reçu une pénalité mineure double pour rudesse.

Vingt-cinq secondes plus tard, Vanek marquait son premier but de la soirée pour resserrer l'écart et donner un second souffle aux siens. White revivait sans doute de mauvais souvenirs de la semaine dernière à Ottawa, quand les Sénateurs ont marqué deux fois plutôt qu'une pendant une autre pénalité de quatre minutes. Cette séquence lui a d'ailleurs valu un séjour de trois matchs sur la passerelle, une punition qui prenait justement fin avec ce duel à Buffalo.

Cette fois, White est seulement retourné sur la patinoire pour une présence à sa sortie du banc des punitions, et a assisté au reste du match bien assis au banc.

Complice sur les deux buts de Vanek, Tyler Ennis a inscrit un but et deux passes, tandis que Marcus Foligno a obtenu trois aides.

Le Canadien subit deux défaites de suite pour la première fois de la saison. Les Sabres signent seulement une deuxième victoire à leurs neuf dernières sorties.

Plekanec deux fois

Malgré le résultat crève-coeur, le portrait n'est pas tout noir pour le Canadien.

À l'image de son équipe, Tomas Plekanec a lui aussi continué à faire oublier sa campagne 2011-2012 couci-couça. Le Tchèque a inscrit deux filets, le premier et le dernier, son premier match de deux réussites depuis le 21 janvier 2011, face aux Sénateurs. Son compagnon de trio Rene Bourque a amassé deux aides.

Son deuxième but, inscrit en échappée, l'aidera à oublier son faux pas de mercredi soir. Il s'était alors présenté seul devant Tuukka Rask, mais avait perdu la rondelle en la maniant.

Brendan Gallagher, d'un tir des poignets imparable, et P.K. Subban, en avantage numérique, ont également battu Miller. Subban a maintenant un point à chaque match depuis son retour au jeu.

Andrei Markov a obtenu une aide sur le filet de Subban, son 10e point de la saison, les 10 en avantage numérique.

Devant le filet, Budaj a dignement remplacé Carey Price pour ce deuxième match en deux soirs des Montréalais. Le Slovaque a affronté 40 rondelles et s'est montré particulièrement brillant en début de deuxième période, lorsque bombardé de 10 tirs dans les 8 premières minutes.

Le Canadien quitte malgré tout Buffalo avec un point de plus en banque, pour un total de 13 après 10 matchs. Sur une saison de 82 matchs, on parlerait d'une équipe en voie de fracasser la barre des 100 points. Le prochain défi consistera à maintenir cette cadence.

À noter :

  • Travis Moen a laissé sa place à White pour la rencontre. Moen était blessé, a dit Therrien, sans préciser la gravité de son mal.