Canadien saison 2013, au jeu!

Galchenyuk et Gallagher restent

Reportage de Michel Chabot

C'était le secret le moins bien gardé en ville, mais c'est maintenant officiel : Alex Galchenyuk ne retournera pas dans les rangs juniors. Le Canadien a annoncé lundi que son premier choix au dernier repêchage passera la saison à Montréal.

Le Tricolore a révélé du même souffle que Brendan Gallagher sera également un membre permanent de l'équipe en 2013.

« Au camp, je voulais vraiment rester pour jouer mon premier match, a raconté Galchenyuk. Mais après 2-3 matchs, je voulais vraiment rester ici. Je ne me voyais pas retourner à Sarnia. Maintenant que c'est confirmé, je ne pourrais pas être plus heureux. »

« C'est une belle occasion pour moi, mais ça me rappelle de continuer à faire ce qui m'a aidé à me rendre ici », a mentionné Gallagher.

« Quand tu l'annonces à des petits gars comme ça, c'est aussi plaisant pour les joueurs à entendre que ce l'est pour nous à annoncer, a pour sa part indiqué l'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. Ça fait de belles rencontres. C'est toujours plus plaisant de dire à un jeune qu'il reste que de lui dire qu'il s'en va à Hamilton! »

Dans le cas de Galchenyuk, la campagne 2013 sera donc la première de son contrat de recrue de trois ans. Gallagher, lui, peut être renvoyé à tout moment à Hamilton parce qu'il a plus de 19 ans. Mais la direction du Canadien lui a confirmé qu'il peut s'établir dans la région montréalaise.

Clairement prêts

Galchenyuk compte un but et deux passes en quatre sorties, tandis que Gallagher totalise un but et une passe. Gallagher a inscrit dimanche le premier but de sa carrière dans la LNH, justement sur une passe de Galchenyuk.

Depuis trois matchs, les deux recrues forment un trio efficace avec le fier-à-bras Brandon Prust, lui aussi auteur d'un but dimanche. L'unité s'est montrée fiable au point où Therrien lui a fait confiance dimanche, en troisième période, face au trio de Patrik Elias, de loin le meilleur des Devils dans ce match.

Mais il y a plus derrière la décision.

« Au point de vue des habiletés, plus ça allait, plus on était convaincus qu'ils sont capables d'évoluer à ce niveau, a affirmé Therrien. Mais tu ne regardes pas seulement sur la patinoire. Tu regardes aussi la maturité. Ils sont matures, gagnent le respect de leurs coéquipiers avec leurs habitudes de travail et ils embarquent dans le concept d'équipe qu'on veut implanter. »

Galchenyuk a été sélectionné au 3e rang au total au dernier repêchage, tandis que Gallagher avait attendu au 5e tour, 147e au total, en 2010. Le cas de Galchenyuk est évidemment plus exceptionnel, puisqu'il s'établit dans la LNH à seulement 18 ans.

« Je n'en reviens jamais qu'un jeune de 18 ans ait les habiletés pour jouer dans cette ligue, a admis le défenseur Josh Gorges, qui leur a ensuite offert quelques conseils. J'étais peut-être un bon joueur à 18 ans, mais je n'aurais jamais pu jouer à ce niveau. Et c'est incroyable que non seulement il soit capable de jouer, mais qu'il soit un joueur d'impact. Son avenir est radieux. Il doit encore apprendre, mais ça n'ira qu'en s'améliorant. »

Une imperfection à corriger

En fait, s'il y a une faille dans le jeu de Galchenyuk, c'est dans le cercle des mises au jeu.

L'Américain n'a remporté que 9 de ses 26 mises au jeu jusqu'ici, pour un taux de réussite de 34,6 n%. La situation est telle que Prust a été envoyé en renfort pour quelques mises en jeu cruciales en troisième période.

« Ils veulent qu'il prenne les mises au jeu en zone défensive, mais ça dépend des matchs, parfois, les mises au jeu sont importantes, a mentionné Galchenyuk. Hier, ça n'allait pas très bien (2 en 7), donc j'ai dit à Prust qu'il était aussi bien de prendre les mises au jeu en zone défensive aussi! »

À l'approche de ses 19 ans, Galchenyuk a amplement le temps de peaufiner cet aspect de son jeu...

À noter :

  • Andrei Markov était l'unique absent de l'entraînement de lundi. Le défenseur russe, auteur du but gagnant dans un troisième match de suite dimanche, a bénéficié d'une journée de traitements. À l'avant, les trios sont demeurés inchangés.
  • Tomas Kaberle a patiné avec ses coéquipiers, après avoir raté le match de dimanche. Le vétéran défenseur avait quitté l'entraînement de samedi parce qu'il avait reçu une rondelle au visage.
  • Le Canadien dispute deux séries de deux matchs en deux soirs cette semaine (mardi-mercredi et samedi-dimanche). Therrien a indiqué que Carey Price gardera le filet mardi face aux Jets, mais que Peter Budaj verrait de l'action.

Trios :

  • Eller - Desharnais - Cole
  • Bourque - Plekanec - Gionta
  • Gallagher - Galchenyuk - Prust
  • Moen - White - Armstrong

En complément

  • canadien saison 2013, au jeu!
    dossier -  Canadien saison 2013, au jeu! Le Canadien dispute une saison écourtée de 48 matchs. Résultats, analyses, portraits et petits extras dans cette section spéciale!