Lock-out dans la LNH

Vers une saison de 48 matchs

Le 16 septembre 2004 au Centre Bell, au premier jour du lock-out qui avait forcé l'annulation de la saison et des séries éliminatoires 2004-2005 Le 16 septembre 2004 au Centre Bell, au premier jour du lock-out qui avait forcé l'annulation de la saison et des séries éliminatoires 2004-2005.  Photo :  IAN BARRETT

La Ligue nationale optera fort probablement pour une saison de 48 matchs une fois la nouvelle convention collective ratifiée.

Le commissaire adjoint Bill Daly a mentionné à la Presse canadienne, lundi matin, que l'espoir de présenter un calendrier de 50 matchs s'amenuise. La ligue et l'Association des joueurs (AJLNH) poursuivent le travail en vue de finaliser le document qui sera soumis au vote de leurs membres.

« Ça dépend du moment où l'entente sera ratifiée par l'Association des joueurs, mais il semble de plus en plus que la seule option est celle d'une saison de 48 matchs », a précisé Daly dans un courriel.

Le bureau des gouverneurs de la LNH a prévu se réunir à New York mercredi pour procéder au vote de ratification. Il n'est pas encore clair quand l'AJLNH soumettra l'entente de principe au vote de ses membres.

Les deux parties ont besoin de la majorité pour adopter l'entente de principe conclue tôt dimanche matin après une session marathon de négociations de 16 heures. Aussitôt après l'annonce de l'entente de principe vers 6 h, les deux parties se sont attelées au langage des clauses du nouveau régime de retraite, le dernier obstacle majeur dans les négociations.

Même si une saison de 50 matchs générait plus de revenus pour les deux parties, la ligue estime qu'il serait nécessaire de commencer la saison au milieu de la semaine prochaine pour y arriver. La LNH ne souhaite pas qu'on couronne le champion de la Coupe Stanley en juillet.

Une saison de 48 matchs a été disputée après le lock-out de 1994-1995. Cela a permis un calendrier équilibré à l'intérieur des associations pour ce qui était alors une ligue de 26 équipes.

Ce sera un peu plus compliqué cette fois-ci. La LNH a l'intention que les équipes disputent 3 matchs contre les 10 adversaires qui font partie de la même association, mais hors de leur division. Elles auront alors un calendrier déséquilibré contre leurs rivaux de division, avec cinq matchs contre deux équipes et quatre contre les deux autres, selon une source.

Dimanche, la ligue a fait circuler une note aux équipes en leur disant d'être prêtes à jouer le 19 janvier. C'est la date la plus susceptible d'être retenue pour le début de ce calendrier écourté.

Cette saison écourtée entraînera de nombreux changements au calendrier de la LNH. La ligue a proposé le 5 avril comme date limite des transferts et le 5 juillet pour l'ouverture du marché des joueurs autonomes, mais les deux parties doivent encore s'entendre sur ces questions.

Le repêchage initialement prévu les 28 et 29 juin au Prudential Centre à Newark, au New Jersey, pourrait également être reporté.

Même si l'encre n'est pas encore sèche sur la nouvelle convention collective, les équipes ont commencé à essayer de faire amende honorable à la suite de ce quatrième conflit de travail en 20 ans. Les Penguins de Pittsburgh ont publié un communiqué des propriétaires Mario Lemieux et Ron Burkle dans lequel ils ont présenté leurs excuses aux amateurs.

« Il n'y a rien que nous puissions dire pour expliquer ou excuser ce qui s'est passé au cours des quatre derniers mois », peut-on y lire.