Le Canada invaincu grâce à Subban

Malcolm Subban Malcolm Subban  Photo :  PC/Nathan Denette

Deux buts en première période et une excellente performance du gardien Malcolm Subban ont mené le Canada à une victoire de 2-1 sur les États-Unis au Championnat du monde junior, dimanche.

Subban s'est illustré tout au long de la rencontre présentée à Oufa, en Russie. Il a fait face à 24 tirs lors des 40 premières minutes de jeu et a terminé le match avec 36 arrêts sur 37 tirs. Il a été désigné joueur par excellence du Canada.

Le jeune frère du défenseur du Canadien P.K. Subban n'a pas cédé lors d'une échappée de l'Américain John Gaudreau en première période. Il a également tenu le fort durant un avantage numérique de quatre minutes des États-Unis en deuxième période.

« Ça a été vraiment une victoire qui a démontré toute la combativité de cette équipe, a déclaré l'entraîneur canadien Steve Spott. La morale de l'histoire se résume à trois choses : la profondeur de notre équipe, le travail de nos joueurs en infériorité numérique et, bien sûr, Malcolm Subban. »

« Je suis très fier de lui. C'est un grand moment. Il a été à la hauteur de la situation. »

Doublé canadien

Ryan Nugent-Hopkins et Ryan Strome ont inscrit les deux buts du Canada lors de l'engagement initial.

Nugent-Hopkins a déjoué le gardien américain John Gibson à 7:13 de la première période à l'aide d'un tir des poignets en provenance du cercle des mises en jeu. Gibson a stoppé 30 des 32 tirs dirigés vers lui.

Quelques minutes plus tard, Strome a été bien servi par une passe de Brett Ritchie posté derrière le filet américain et il a touché la cible à son tour.

Le défenseur Jacob Trouba a marqué le seul but des Américains en troisième période, au moment où les États-Unis étaient en avantage d'un homme.

Le Canada a eu l'occasion de clouer le cercueil de son adversaire dans un avantage numérique de deux hommes avec quatre minutes à jouer en troisième période, mais le jeu de puissance canadien a été stérile.

Subban a donc dû se dresser comme un mur une fois de plus dans les derniers instants du match quand les Américains ont eu droit à une supériorité numérique en raison d'une pénalité au capitaine canadien Nugent-Hopkins avec 1:37 à jouer.

Les Américains ont retiré leur gardien, mais même avec six joueurs contre quatre, ils n'ont pu créer l'égalité.

« Nous avons obtenu nos occasions, a dit l'entraîneur-chef américain Phil Housley. C'est une chose si on n'obtient aucune chance de marquer, c'est autre chose lorsqu'on les a. »

Le Canada (3-0) était privé des attaquants Boone Jenner et J.C. Lipon, tous les deux suspendus. Ils seront disponibles lundi pour le match contre la Russie (2-0-1), qui déterminera l'équipe de 1re position du groupe B.

Le vainqueur accédera directement aux demi-finales.

Dans les autres rencontres présentées dimanche, la Slovaquie a vaincu l'Allemagne 2-1 en prolongation, la Finlande l'a emporté 5-4 contre la Suisse en tirs de barrage et la République tchèque a triomphé 4-2 sur la Lettonie.