Lock-out dans la LNH

Une impasse, une piste de solution

Gary Bettman après la rencontre avec les joueurs Gary Bettman  Photo :  PC/Chris Young

L'intervention de médiateurs dans le conflit de travail entre la Ligue nationale et l'Association des joueurs n'a finalement pas fait avancer les choses, du moins à court terme.

Les deux parties ont conclu leur deuxième journée avec les médiateurs, jeudi, au New Jersey, sans qu'aucun progrès ait été accompli.

Aucune autre rencontre n'est prévue à l'heure actuelle avec les médiateurs.

« Après plusieurs heures passées avec les deux camps, les médiateurs ont conclu que nous sommes très éloignés et qu'aucun progrès ne pourrait être fait avec davantage de médiation. Nous sommes déçus que le processus de médiation n'ait pas fonctionné », a déclaré le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, dans un communiqué.

Les discussions qui visent à régler le conflit de travail auraient commencé à 11 h (HNE) pour prendre fin cinq heures plus tard, selon ESPN.

Jeudi constitue le 75e jour du lock-out dans la LNH.

La suite?

Selon plusieurs médias, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, aurait proposé à l'AJLNH une rencontre entre joueurs et propriétaires seulement, soit sans Bettman, Daly ni leurs vis-à-vis de l'AJLNH, Donald et Steve Fehr. Le commissaire attend une réponse des joueurs à ce sujet.

« Rien n'a fonctionné jusqu'ici. Le commissaire croit qu'on devrait donc proposer quelque chose de différent », a indiqué Daly à ESPN, dans un courriel.

L'idée de la dissolution de l'Association des joueurs pourrait aussi faire partie des options, selon plusieurs. Il n'en était toutefois pas question dans la déclaration de Fehr publiée par l'AJLNH en soirée.

« Les médiateurs nous ont dit qu'ils resteraient en contact avec la LNH et l'AJLNH et qu'ils recontacteraient les parties au moment qu'ils jugeront adéquat », a-t-il écrit.

En complément