« Pas un marché naturel » - Denis Gauthier

Partisans des Coyotes Partisans des Coyotes  Photo :  PC/Ross D. Franklin

L'un des rares Québécois à avoir défendu les couleurs des Coyotes de Phoenix dans la LNH, Denis Gauthier, estime que la Ville de Glendale se retrouve peut-être prise au piège.

En entrevue à l'émission C'est bien meilleur le matin à la Première Chaîne de Radio-Canada, l'ancien défenseur a tracé un portrait de la situation du hockey en Arizona qui laisse présager des années d'efforts avant d'atteindre une certaine rentabilité.

Aujourd'hui entraîneur adjoint avec les Voltigeurs de Drummondville de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gauthier s'est empressé de rappeler que le hockey n'était pas un élément naturel dans le décor de Scottsdale.

Gauthier croit qu'il y a quand même un noyau dur d'amateurs de hockey qui vont régulièrement aux matchs. Mais il pense que c'était une erreur de s'établir à Glendale au lieu de Scottsdale, une banlieue plus proche de Phoenix et nettement plus populeuse où séjournent de nombreux Canadiens durant les mois d'hiver.

Il a ajouté qu'il était plaisant de jouer au hockey là-bas et que les joueurs aimaient l'expérience.

Selon lui, le contrat offert à Shane Doan pour qu'il reste avec les Coyotes est une forme d'investissement du prochain propriétaire dans l'avenir et le succès de cette franchise.

En complément