Darche reste patient

Jean-François Chaumont s'est entretenu avec Mathieu Darche

Mathieu Darche n'a toujours pas rencontré Pierre Gauthier pour parler de son avenir avec le Canadien de Montréal. Le silence n'effraie toutefois pas le vétéran ailier.

« On espère se parler dans les prochaines semaines, a expliqué Darche après une conférence pour le lancement de DealMango.com, un site web d'achat de groupe dont il sert de porte-parole avec Michael Cammalleri et Joannie Rochette. Quand ils seront prêts à nous parler, ils vont nous le dire. Je ne suis pas inquiet à ce sujet. Je laisse les choses se dérouler. C'est encore tôt, on est juste au début mai. »

À un salaire de 0,5 million, Darche s'est avéré l'une des bonnes aubaines l'an dernier dans la LNH. L'ancien de l'Université McGill a établi des sommets personnels avec une récolte de 12 buts et 26 points en seulement 59 matchs.

En plus des statistiques, le vétéran ailier de 34 ans a joué un rôle de meneur avec les jeunes joueurs de l'équipe. Il a aussi offert le même rendement, peu importe avec qui Jacques Martin décidait de l'utiliser.

« Mathieu a fait écarquiller bien des yeux cette saison et pas seulement à Montréal, a noté Stephen Freyer, l'agent de Darche. Dans la réalité d'un plafond salarial, plusieurs équipes cherchent des joueurs d'expérience comme Darche. Les équipes de la LNH ont maintenant moins peur de faire confiance à un joueur plus vieux qui a joué longtemps dans la Ligue américaine. Et surtout, ils coûtent moins cher. »

En bon agent, Freyer a l'intention de considérer le plus d'options possible pour son client. Mais Darche regarde dans une seule direction.

« J'ose croire que j'ai plus d'options, mais ma priorité reste le Canadien, a précisé Darche. Pour ce qui est des autres équipes, je n'y pense même pas. »

Freyer connait bien son protégé et il respectera son souhait.

« Je comprends que le Canadien est le premier choix de Mathieu et c'est logique, a dit l'agent du Massachusetts. J'ai représenté Raymond Bourque à l'époque des Bruins et c'était la même chose pour lui, il ne voulait jamais parler d'une autre ville. Je ne réclamerai pas un salaire de 10 millions pour Mathieu, mais je veux qu'il décroche un contrat à sa valeur. »

Darche ne fera assurément pas sauter la banque. Le CH pourrait le séduire avec un pacte avoisinant les 700 000 ou 800 000 $.

Les travaux de Gauthier

Andrei Markov Andrei Markov  Photo :  PC/Graham Hughes

À l'attaque, le Canadien a peu de joueurs qui deviendront joueurs autonomes sans compensation, le 1er juillet. Darche et Jeff Halpern sont les deux seuls. Dans le cas de Halpern, il serait surprenant de le revoir.

Le directeur général Gauthier devra se concentrer davantage sur sa ligne bleue. Les Andrei Markov, James Wisniewski, Roman Hamrlik, Hal Gill, Brent Sopel et Paul Mara se retrouveront dans la même situation que Darche.

Don Meehan, l'agent de Markov, a confirmé qu'il obtiendra un rendez-vous avec les dirigeants du CH la semaine prochaine. Meehan a aussi précisé dans un échange de courriels avec Radio-Canada Sports qu'il parlera d'Andrei Kostitsyn (joueur autonome avec compensation) et du défenseur Alexei Emelin.

Emelin, un choix de 3e tour en 2004 du Tricolore, n'a toujours pas traversé l'Atlantique. Il a passé les quatre dernières saisons avec le AK-Bars Kazan de la Ligue continentale russe (KHL).