La fameuse question...

Bonjour à tous,

Chaque fois que je mets les pieds dans une nouvelle ville, je réponds à la même question des journalistes.

Crois-tu en tes chances de représenter le Canada aux Jeux olympiques? Oui, j'y crois, mais la réponse finale ne m'appartient pas.

Si les gens parlent de moi comme d'un candidat logique pour l'équipe, c'est bon signe. Ça signifie que je suis toujours dans la course.

Les dirigeants de l'équipe, Steve Yzerman en tête, auront des décisions difficiles à prendre. Évidemment, j'adorerais endosser l'uniforme du Canada à Vancouver, peu importe le rôle qu'il voudrait me confier au sein de l'équipe.

J'ai déjà dit à la blague que j'accepterais de plier des serviettes dans le vestiaire pour réaliser le rêve des JO.

Je ne veux toutefois pas devenir fou avec cette histoire des Jeux olympiques. Tu ne peux pas t'empêcher de dormir pour quelque chose que tu ne contrôles pas. La seule chose que je peux faire d'ici la sélection finale de l'équipe, c'est d'aider les Penguins à remporter le plus de matchs possible.

Plus je gagne de matchs, plus j'augmente mes chances.

Les Penguins de Wilkes-Barre

Kristopher Letang Kristopher Letang  Photo :  PC/AP/Gene J. Puskar

Le mois de novembre n'aura pas été de tout repos pour les Penguins. À un certain moment, cinq de nos six défenseurs partants étaient à l'infirmerie. Sergei Gonchar, Kris Letang, Alex Goligoski, Brooks Orpik et Jay McKee sont tour à tour tombés au combat.

Pour quelques matchs, Mark Eaton était l'unique survivant à la ligne bleue. Honnêtement, je n'avais jamais vu un pareil scénario. Ça devenait pratiquement ridicule, car à chaque match nous perdions un nouveau défenseur.

Martin Skoula, qui occupait le poste de septième défenseur de l'équipe en début d'année, a joué du hockey incroyable pour nous durant cette période difficile. Les Penguins ont aussi rappelé Ben Lovejoy, Deryk Engelland et Nate Guenin de notre équipe-école de Wilkes-Barre.

Les gars de Wilkes-Barre ont réalisé un boulot plus qu'honnête pour notre équipe. Nous avons donc traversé cette tempête sans subir trop de défaites. Nous avons terminé le mois de novembre avec un dossier de 8-6. C'est donc pas trop mal...

À notre dernier match, Gonchar, Letang, Orpik et McKee étaient de retour dans la formation.

Crosby en feu

Si je ne connais pas encore mon sort au sein de l'équipe canadienne, Sidney Crosby, lui, est déjà assuré de son poste. À ses deux derniers matchs, Sid a explosé avec huit points, dont 5 buts.

À le voir jouer depuis plusieurs matchs, je peux vous confirmer qu'il sera prêt pour l'aventure olympique!!!

Je vous reparle après le temps des fêtes. Je vous souhaite donc à l'avance Joyeux Noël et Bonne année 2010.

À bientôt,

Marc-André Fleury