Kovalev dérape en moto

Alex Kovalev Alex Kovalev, en compagnie du maire de Grande-Rivière, peu avant l'accident

Alex Kovalev a été impliqué dans un accident de moto, samedi après-midi, à Grande-Rivière en Gaspésie.

En visite en Gaspésie, Alex Kovalev est victime d'un accident mineur. La rutilante machine appartenait au maire de Grande-Rivière.

L'attaquant du Canadien de Montréal conduisait la Harley-Davidson du maire de l'endroit, Romuald Boutin. Pour une raison inexpliquée, il a perdu la maîtrise de la moto qui a été sérieusement endommagée.

Le no 27 s'était rendu en Gaspésie avec son avion personnel pour rencontrer Jocelle Cauvier, une membre de son fan-club.

Cette dernière possède d'ailleurs une impressionnante collection de chandails de Kovalev, y compris celui qu'il a porté avec l'équipe nationale de Russie.

Le maire de la ville en a profité pour lui faire signer le livre d'or de la ville. Par la suite, Kovalev s'est aperçu que M. Boutin possédait une magnifique Harley-Davidson. Il lui a demandé de l'essayer.

Kovalev a perdu la maîtrise du véhicule. Il s'est retrouvé dans un champ avant de percuter le balcon d'une résidence.

Le maire ravi!

Selon ce qu'a expliqué le maire à Radio-Canada, Kovalev aurait franchi une distance de 4 ou 5 maisons avant de rouler sur du gravier et de perdre le contrôle.

« Il m'a offert de payer pour les réparations et même de m'acheter une nouvelle moto. Nous devons nous reparler à ce sujet ce soir (mardi). Je crois que cet incident a fait de nous de grands amis. Je nous sens pratiquement comme des frères. S'il m'offre une nouvelle moto, je vais garder mes vieux guidons et baptiser l'engin Kovalev », a dit M. Boutin.

Ce dernier, qui a joué dans les rangs seniors il y a une trentaine d'années, a même parlé de la possibilité d'organiser un match de hockey auquel Kovalev pourrait participer.

L'histoire ne dit pas si Alex Kovalev détient un permis pour conduire une moto. Mais rassurez-vous, Kovalev sera au camp d'entraînement parce qu'il s'en est tiré avec quelques éraflures.