Baltimore triomphe

Les Ravens champions

Les Ravens de Baltimore sont tombés en panne au troisième quart, mais comme au Superdome, le courant a fini par revenir.

Les Ravens ont remporté le 47e Super Bowl au compte de 34-31 sur les 49ers de San Francisco, à La Nouvelle-Orléans, dimanche.

Les Ravens ont résisté à la remontée tardive des 49ers, auteurs de 17 points sans riposte au troisième quart. Le vent a curieusement tourné après une interruption de 35 minutes causée par une panne de courant.

Le quart des Ravens Joe Flacco a lancé trois passes de touché dans la victoire, tandis que le receveur Jacoby Jones a marqué deux majeurs, dont un sur un retour de botté d'envoi de 108 verges pour amorcer la deuxième demie. Flacco a été nommé joueur par excellence de la rencontre, grâce à 22 passes réussies en 33 tentatives, pour des gains de 287 verges. Il a évité l'interception.

La formation du Maryland soulève le trophée Vince-Lombardi pour la deuxième fois de son histoire. Elle s'était aussi imposée en 2001 contre les Giants de New York. La ville de Baltimore avait également célébré un championnat en 1971, à l'époque des Colts, avant leur déménagement vers Indianapolis.

Ray Lewis conclut sa carrière en beauté avec une deuxième bague de championnat. Le vétéran secondeur de 17 saisons a réussi sept plaqués, mais a parfois mal paru, notamment sur un attrapé de Michael Crabtree en début de match.

Le duel entre les frères Harbaugh s'est donc soldé en faveur de John, victorieux de son frère Jim.

« C'était la chose la plus dure de ma vie », a commenté John Harbaugh, lorsque questionné sur la poignée de main de fin de match avec son frère.

Les 49ers s'inclinent en grande finale pour la première fois de leur histoire, après cinq triomphes.

La panique

C'était 21-6 à la mi-temps et les Ravens avaient clairement le vent dans les voiles. Et dès le premier jeu de la deuxième demie, Jones s'est offert un retour de botté d'envoi de 108 verges. Jones n'a jamais même ralenti sa course d'une zone des buts à l'autre et avait encore de l'énergie pour célébrer son exploit avec quelques pas de danse.

À 28-6, les carottes semblaient cuites pour les 49ers, d'autant plus qu'en situation de deuxième essai et sept, le quart Colin Kaepernick a été victime d'un sac et a perdu sept verges. C'est alors que la moitié du Superdome a sombré dans l'obscurité, le temps d'une panne. L'entraîneur-chef des Ravens, John Harbaugh, clairement mécontent de voir l'élan des siens freiné, en avait long à dire aux responsables sur place.

Kaepernick a retrouvé ses repères après l'interruption. À son 12e départ dans la NFL, le quart de 25 ans a orchestré deux possessions de suite pour des touchés.

David Akers a ajouté un placement de 34 verges pour resserrer la marque à 28-23 à la fin du troisième quart.

Après un placement de 19 verges de Justin Tucker pour faire 31-23 Ravens, les 49ers ont eu la chance d'égaliser la marque. Kaepernick a trouvé la zone des buts sur une course de 15 verges, mais la transformation de deux points a été ratée. 31-29.

Tucker a ajouté trois points d'assurance avec 4 min 23 s à écouler. Puis, avec 12 secondes au cadran, les Ravens ont donné un touché de sûreté, le temps d'égrener quelques secondes additionnelles. La stratégie leur a permis de redonner le ballon aux Niners avec seulement quatre secondes à jouer.

Kaepernick peut certainement quitter la Louisiane la tête haute. Il a certes été incapable de mener les siens à la zone des buts en fin de match quand, sur un quatrième essai et cinq verges à franchir, sa passe vers Crabtree a manqué de précision. Mais conclure son premier Super Bowl avec 302 verges aériennes (16 en 28) et 62 verges au sol n'est pas un mince exploit, surtout après une première demie aussi catastrophique.

Sa performance ne devrait laisser aucun doute dans la tête des dirigeants des 49ers quant à l'identité du quart d'avenir de la formation.

Sommaire du match

1er quart

  • BAL - Anquan Boldin, touché de 13 verges (passe de Joe Flacco). Transformation de Justin Tucker réussie. 10:42
  • SF - David Akers, placement de 36 verges. 4:03

2e quart

  • BAL - Dennis Pitta, touché de 1 verge (passe de Joe Flacco). Transformation de Justin Tucker réussie. 7:15.
  • BAL - Jacoby Jones , touché de 56 verges (passe de Joe Flacco). Transformation de Justin Tucker réussie. 1:58
  • SF - David Akers, placement de 27 verges. 0:03

3e quart

  • BAL - Jacoby Jones, retour de botté d'envoi de 108 verges. Transformation de Justin Tucker réussie. 15:00
  • SF - Michael Crabtree, touché de 31 verges (passe de Colin Kaepernick). Transformation de David Ackers réussie. 7:28
  • SF - Frank Gore, course de 6 verges. Transformation de David Ackers réussie. 5:05
  • SF - David Akers, placement de 27 verges. 3:14

4e quart

  • BAL - Justin Tucker, placement de 19 verges. 12:57
  • SF - Colin Kaepernick, course de 15 verges. Transformation de 15 verges ratée. 10:04
  • BAL - Justin Tucker, placement de 38 verges. 4:23
  • SF - Sam Koch, touché de sûreté accordé. 0:12