Maciocia candidat potentiel?

L'entrevue d'Antoine Deshaies avec Danny Maciocia

Et si le prochain entraîneur-chef des Alouettes de Montréal était francophone? Danny Maciocia ne dit pas non à la possibilité de succéder à Marc Trestman.

Dans une entrevue accordée à l'émission C'est bien meilleur le matin à la Première Chaîne de Radio-Canada, l'entraîneur des Carabins n'a pas fermé la porte à un retour dans la Ligue canadienne de football (LCF).

« Je suis très bien à l'Université de Montréal, a-t-il indiqué d'emblée. Je ne me plains pas du tout. C'est la raison pour laquelle j'ai signé un contrat à long terme. Mais comme j'ai déjà mentionné dans le passé, si le poste est un jour disponible, je serais toujours à l'écoute si les Alouettes sont intéressés. »

Danny Maciocia a passé 14 saisons dans la LCF. Il s'est joint à l'équipe d'entraîneurs des Alouettes en 1996 avant d'être nommé coordonnateur offensif pour la saison 2001.

Il a été à l'emploi des Eskimos d'Edmonton de 2002 à 2010 comme coordonnateur à l'attaque, entraîneur-chef puis directeur des opérations football et directeur général. Il a remporté deux fois la Coupe Grey, en 2003 et en 2005.

Il est l'entraîneur-chef des Carabins depuis l'automne 2010.

Le Montréalais connaît et a travaillé avec plusieurs membres de l'équipe d'opérations football des Alouettes, dont le directeur général Jim Popp et le directeur général adjoint Marcel Desjardins.

« Ce sont des gens que je connais depuis 1996, a-t-il poursuivi à C'est bien meilleur le matin. On a une relation. J'ai beaucoup de respect pour eux et je suis toujours disponible à les écouter. Mais je répète, je suis très bien à l'Université de Montréal aussi. »

« Je ne serai pas déçu [si je ne reçois pas d'appel] et je ne m'attends à absolument rien, soutient-il. J'ai eu une belle carrière dans la Ligue canadienne. Je suis concentré sur le recrutement et le camp de printemps qui s'en vient au mois de mars. Mon focus, c'est d'aller chercher un championnat à l'Université de Montréal, quelque chose qu'ils n'ont jamais vécu. »

En complément