Les Packers, facilement

Le centre-arrière John Kuhn des Packers de Green Bay crie de joie après avoir marqué un touché. Le centre-arrière John Kuhn des Packers de Green Bay crie de joie après avoir marqué un touché.  Photo :  Mike Roemer

Les Packers de Green Bay ont vaincu les Vikings du Minnesota 24-10, samedi, pour accéder au prochain tour éliminatoire dans la Nationale.

Ils affronteront les 49ers de San Francisco le 12 janvier.

Green Bay a donc vengé sa défaite de dimanche dernier contre ces mêmes Vikings, qui les avaient empêchés d'obtenir un laissez-passer pour cette première semaine d'éliminatoires.

Une mauvaise nouvelle a frappé Minnesota tout juste avant le début du match. Leur quart-arrière partant, Christian Ponder, ne s'est pas remis à temps de sa blessure à l'épaule droite subie la semaine dernière contre les Packers.

Il a dû être remplacé par le quart Joe Webb, qui n'a pas lancé une seule passe de la saison.

Cette inexpérience s'est malheureusement manifestée sur le terrain. Webb n'a complété que 7 de ses 20 tentatives de passes. De plus, il a subi trois sacs et a été imprécis toute la soirée.

La défense des Packers n'avait plus qu'à contenir Adrian Peterson et le tour était joué. Le demi des Vikings a été limité à 99 verges de gains.

Les Packers ont été peu menacés pendant le match. Le centre-arrière John Kuhn a marqué deux touchés et le demi DuJuan Harris en a ajouté un autre.

De son côté, le quart Aaron Rodgers a rejoint 10 receveurs différents, un record de la NFL en matchs éliminatoires. Il a récolté 274 verges de gains.

Le pauvre Webb a finalement lancé sa première et unique passe de touché avec un peu moins de quatre minutes à faire au match.