Chant du cygne pour Lewis

Radio-Canada avec Associated Press
Ray Lewis

Ray Lewis a passé 17 saisons à surveiller avec adresse le milieu d'un terrain de football et à servir d'inspiration aux Ravens de Baltimore. Maintenant, il est prêt à devenir un père à temps plein.

Lewis a annoncé mercredi qu'il mettra fin à sa brillante carrière dans la NFL quand les Ravens termineront leur parcours dans les présentes éliminatoires.

Lewis est à l'écart du jeu depuis le 14 octobre en raison d'une déchirure au triceps. Le secondeur intérieur, qui a été invité 12 fois au Pro Bowl, a l'intention de revenir au jeu face aux Colts d'Indianapolis, dimanche, à l'occasion de ce qui sera quasi certainement son dernier match à domicile.

« Tout ce qui a un début a une fin, a commenté Lewis. Aujourd'hui, j'ai dit à mon équipe que ce sera mon dernier tour de manège. »

Lewis dira adieu au football parce qu'il veut passer plus de temps avec ses fils. Pendant qu'il soignait sa blessure, Lewis les a vu jouer dans la même équipe de football à l'école secondaire. Il a l'intention de voir Ray Lewis III jouer l'an prochain à titre de recrue à l'Université de Miami, où le paternel a brillé avant que les Ravens le sélectionnent au premier tour du repêchage de la NFL en 1996.

« Dieu appelle, a lancé le vétéran de 37 ans. Mes enfants ont fait le sacrifice ultime pour leur père pendant 17 ans. Je ne veux plus qu'ils aient à vivre ça. J'ai accompli ce que j'ai voulu accomplir dans ce domaine. Et maintenant, c'est à mon tour de leur redonner quelque chose. »

C'est pourquoi Lewis enlèvera son maillot numéro 52 pour la dernière fois quand les Ravens perdront ou décrocheront leur deuxième titre du Super Bowl.

« C'est ça ou se cramponner au monde du football et voir mes enfants rater du temps que nous aurions pu passer ensemble, a dit Lewis. J'ai toujours promis à mon fils, s'il obtenait une bourse complète, que papa serait là. Je ne peux pas manquer ça. »

Lewis a été le joueur défensif de l'année dans la NFL en 2000, quand les Ravens ont remporté le Super Bowl, ainsi qu'en 2003.

« Je n'ai jamais joué au football pour les statistiques individuelles. J'ai seulement joué pour rendre mon équipe meilleure », a-t-il souligné.

Lewis a été le joueur clé d'une défense des Ravens qui a longtemps eu la réputation d'être féroce et coriace. Il a mené l'équipe au chapitre des plaqués dans 14 de ses 17 saisons, les exceptions venant lors des années où il s'est blessé en 2002, 2005 et 2012.

Lewis aurait pu faire part de sa décision pendant la saison morte, mais il a jugé qu'il valait mieux le faire maintenant.

« Je crois que mes partisans, ma ville, méritaient que je ne m'en aille pas comme ça, a-t-il dit. Nous pourrons tous savourer la journée de dimanche en sachant que ce sera la dernière fois que le 52 portera l'uniforme au stade des Ravens. »