Tous derrière Brent

Josh Brent Josh Brent  Photo :  AP Photo/Tony Gutierrez

Les Cowboys de Dallas ont rendu hommage à Jerry Brown lors d'un service funèbre privé, mardi, auquel a notamment participé Josh Brent, le joueur accusé d'homicide involontaire à la suite d'un accident qui a mené à la mort de son coéquipier.

Le propriétaire Jerry Jones, le quart Tony Romo ainsi que d'autres joueurs, dirigeants et employés de l'équipe se sont présentés au service tenu en après-midi à la Oak Cliff Bible Fellowship, à Dallas. Brent est arrivé dans une camionnette plus tôt que les autres, accompagné de plusieurs personnes, avant de donner l'accolade à une femme qui n'a pu être identifiée.

L'entraîneur Jason Garrett avait déclaré lundi que les Cowboys allaient « soutenir Josh à 100 % de toutes les façons possibles ». Le porte-parole Greg Aiello a indiqué que la NFL n'avait aucune objection à ce que Brent se trouve au centre d'entraînement de la formation texane, mardi.

La police d'Irving, une banlieue de Dallas, a affirmé que Brent roulait à une vitesse excessive, samedi, quand son véhicule a percuté un trottoir et a été renversé. La mort de Brown a été prononcée à son arrivée à l'hôpital. Un examinateur médical a indiqué qu'il est mort d'un traumatisme à la tête et au cou résultant d'un impact sur une surface contondante.

Les policiers qui se sont présentés sur la scène ont trouvé Brent en voie d'extirper Brown de la voiture accidentée, selon le rapport d'arrestation. Toutefois, une femme qui est arrivée sur les lieux quelques instants après l'accident a déclaré que Brent n'a essayé de sauver la vie de son ami qu'au moment où elle l'a supplié de le faire.

« Jerry était en vie, a déclaré Stacee McWilliams, une citoyenne d'Irving, au Dallas Morning News. Il était blessé. Il criait à l'aide, et son propre ami l'a laissé là. »

McWilliams, une femme de 40 ans qui travaille pour une compagnie d'assurances, a expliqué qu'elle se rendait chez elle après sa fête d'anniversaire de naissance quand elle a remarqué la voiture accidentée. Elle s'est arrêtée. Elle a déclaré au journal qu'elle ne pouvait plus parler de l'affaire conformément aux instructions de la police, et elle n'a pas rappelé l'Associated Press mardi.

L'avocat de Brent, George Milner, a déclaré à l'AP qu'un enquêteur lui a dit que le témoignage de la femme différait des circonstances décrites par les policiers. Milner a déclaré qu'on lui a dit que Brown « ne parlait à personne. Il ne gémissait pas. Il était mort ».

Milner a ajouté que la femme a également déclaré à la police que les pompiers d'Irving n'étaient pas sur les lieux de l'accident. Un autre fait qui ne correspond pas à ce qui serait vraiment arrivé.

« Aucune personne de la police d'Irving n'a dit une seule chose qui concordait » avec le témoignage de la femme, a affirmé Milner.

Le porte-parole de la police, John Argumaniz, a refusé de commenter ce témoignage, se contentant de dire que les enquêteurs étaient en voie d'interroger plusieurs témoins.

Les services funèbres de la famille Brown auront lieu vendredi et samedi à St. Louis.


Associated Press