Dopage : l'affaire Armstrong

Sans Bruyneel

Radio-Canada avec Associated Press
Lance Armstrong et Johan Bruyneel

Johan Bruyneel, ancien directeur sportif de Lance Armstrong, ne sera pas présent, mardi, à l'audience de la Fédération belge de cyclisme pour discuter de son rôle dans le scandale de dopage.

Le procureur de la fédération, Jaak Fransen, a déclaré qu'il envisage de poursuivre l'affaire sans Bruyneel.

« Quant à savoir si c'est une tactique dilatoire ou non, je ne peux pas le dire », a déclaré Fransen.

Lors d'une audience en 2010, Bruyneel avait nié toutes les allégations de dopage faites par le cycliste Floyd Landis à l'encontre d'Armstrong. Aucune mesure disciplinaire n'avait été prise.

Fransen avait préalablement invité Bruyneel à s'expliquer à la suite des accusations de l'Agence américaine antidopage (USADA) en octobre. L'USADA affirmait que le Belge avait été un acteur de premier plan dans les programmes de dopage d'Armstrong.

Il a été appelé de nouveau à comparaître à la suite des aveux du coureur américain lors d'une entrevue accordée à Oprah Winfrey dans laquelle il a reconnu s'être dopé.

En complément