Armstrong le généreux

Lance Armstrong Lance Armstrong  Photo :  AFP/GABRIEL BOUYS

Lance Armstrong a déjà offert plus de 150 000 $ à l'Agence américaine antidopage (USADA), le même organisme qui l'a récemment épinglé pour dopage.

Mardi, le président de l'USADA Travis Tygart a déclaré qu'un représentant d'Armstrong aurait offert entre 150 000 $ et 250 000 $ à l'agence en 2004. Il a fait cette révélation à l'émission 60 Minutes sur la chaîne télévisée américaine CBS.

« J'étais abasourdi, a poursuivi Tygart. Ça plaçait clairement l'USADA en conflit d'intérêts. Nous avons rejeté cette offre sans hésitation. »

L'avocat de l'ancien cycliste, Tim Herman, a nié ces allégations.

Armstrong, dépouillé en 2012 de ses sept titres du Tour de France, aura peut-être l'occasion de s'expliquer sur le sujet le 17 janvier à l'émission d'Oprah Winfrey.

Selon un communiqué publié sur le site web d'Oprah mardi, Armstrong va commenter les allégations selon lesquelles il aurait utilisé des produits dopants au cours de sa carrière en cyclisme.

L'entrevue sera cependant préenregistrée à Austin (Texas), chez Armstrong. Toutefois, l'ancien cycliste n'aura « pas le contrôle éditorial » et aucune question ne sera taboue.

Vendredi dernier, le New York Times disait que le coureur texan pourrait enfin passer aux aveux. Des membres influents de sa fondation Livestrong, qui lutte contre le cancer, l'auraient incité à parler pour ne pas nuire à l'image de la fondation.

Facebook