Melançon médaillée d'argent à Bakou

Joliane Melançon Joliane Melançon à Londres  Photo :  AFP/FRANCK FIFE

La judoka québécoise Joliane Melançon a gagné la médaille d'argent chez les moins de 57 kg, samedi, au Grand Chelem de Bakou, en Azerbaïdjan.

Après avoir bénéficié d'un laissez-passer au premier tour, Melançon, 17e au monde, a obtenu sa place en finale grâce à des victoires par ippon sur la Croate Andrea Bekic, 101e, et sur l'Allemande Johanna Mueller, 19e.

Opposée à Miryam Roper, 25e, à son dernier combat, Melançon aurait sans doute espéré un meilleur sort. L'Allemande n'a mis que sept secondes pour projeter la Québécoise au sol et pour marquer un ippon.

« Les deux premiers combats se sont très bien déroulés. J'avais déjà battu la Croate cet hiver en Coupe du monde. On s'est retrouvé au sol et j'ai réussi à l'immobiliser. Pour ce qui est de l'Allemande, elle est montée chez les 57 kg cette année et je ne m'étais jamais battue contre elle en compétition, a noté Melançon. Elle a marqué un yuko d'entrée de jeu, mais j'ai été capable ensuite de contrôler au kumi-kata. On s'est retrouvé au sol et, comme dans le premier combat, j'ai réussi à l'immobiliser. »

Victime d'une entorse à un genou aux Championnats panaméricains, Melançon n'a décidé qu'en début de semaine de participer au Grand Chelem de Bakou.

Également en action samedi, les Québécois Patrick Gagné (66 kg) et Alexis Morin-Martel (73 kg) se sont tous les deux classés 7es de leur catégorie.